S'identifier - Contact

Association Citoyenne de Saint-Pierre, Ile de la Reunion
Des habitants de St-Pierre et de l'île de la Réunion, qui s'expriment

OUI à la Réunion, patrimoine mondial UNESCO. MERCI à toutes et tous qui par leur courageuse et historique mobilisation ont permis la REINTEGRATION de la Plaine des Sables dans le BIEN à classer et veillent à sa préservation. VIGILANCE ! THANK YOU. Merci de nous aider par votre adhésion. VIDEOS on http://www.dailymotion.com/ACSP

Utilisation facile du blog, colonne de droite : 1/ INDEX des rubriques avec articles ordonnés par thème 2/ Par mot : pour rechercher un article contenant un mot : dans Recherche, colonne de droite, sélectionner Toutes rubriques, et dans la case vide au-dessous, taper le mot souhaité, puis clic sur Chercher

Mardi 13 Octobre 2015

Lagune d'Etang-Salé-les-bains suite ..

11 mois après la destruction du petit écosystème


→ plus

suite de l'article

acsp - 00:43 - rubrique Etang-Salé Forêt-Oiseaux - Version imprimable - Permalien - 1 commentaire

Mardi 17 Février 2015

Association Citoyenne et Acpeges, une vision en avance et libre

Avoir le courage de ses idées argumentées ...

C'est en janvier 2010, il y a déjà plus de 5 ans, que ces 2 associations libres (non subventionnées, non politisées, non esclaves) avaient étudié le dossier d'enquête publique relative à la nouvelle STEP de l'Etang-Salé, et avaient écrit officiellement leur opposition au rejet d'eaux usées insuffisamment traitées en mer, en prévoyant les risques associés. Nous étions bien seuls, même la réserve marine n'avait pas bougé. Le dossier d'enquête publique semblait figé, imposant sans aucune discussion possible le rejet en mer ...

L'article correspondant avec ses commentaires édifiants, est à lire ici.
 
 
Extrait de l'avis Associations Citoyenne et Acpeges, publié le 16/01/2010

Lorsque les autorités de l'Etat, suite aux différents drames en mer, ont enfin pris conscience des risques, ils ont fini par reconnaître le bien-fondé de notre position et ont fait marche arrrière sur "l'émissaire" prévu de la STEP de l'Etang-Salé.
Et pour ne pas mécontenter les financeurs de gros budgets pub comme la CIVIS, certains journalistes (...) ont bien volontairement "omis" de rappeler cette énième victoire des associations Citoyenne et Acpeges ...

Monsieur le Maire de l'Etang-Salé devrait nous remercier aujourd'hui alors qu'il s'exprime dans un article sur le site d'Orange.
 

Extrait article Tribune libre du Maire Etang-Salé. 16/02/2015

Il omet juste de signaler que ce sont les associations libres Citoyenne Saint-Pierre REUNION (ACSP) et association ACPEGES, qui ont été les moteurs pour empêcher le rejet d'eaux en mer avec les risques engendrés ...

N'est-il pas plus que temps qu'un consensus général (élus de tous bords, autorités administratives, etc) se mette en place pour que la Réunion devienne enfin une île propre aussi bien sur terre qu'en mer, une urgence de sécurité sanitaire et environnementale ?

N'est-il pas plus que temps que la Réunion devienne une île propre exemplaire plutôt que l'île dégueulasse illustrée par le fameux site "band cochons" ?

acsp - 08:38 - rubrique Etang-Salé Forêt-Oiseaux - Version imprimable - Permalien - 0 commentaires

Dimanche 02 Novembre 2014

Arrêtez le massacre ! Lagune de l'Etang-Salé-les bains, petit écosystème en destruction !

Dératisation par DESTRUCTION MASSIVE à la pelleteuse? Du jamais vu!

Actualisation mercredi 5/11/2014 :
→ plus

suite de l'article

acsp - 18:25 - rubrique Etang-Salé Forêt-Oiseaux - Version imprimable - Permalien - 10 commentaires

Vendredi 05 Septembre 2014

Mais que fait à nouveau l'ONF en forêt d'Etang-Salé ?

En pleine dérive ? Inacceptable.

Nous ne pouvons que nous interroger sur les méthodes actuelles de l'ONF dans la zone de forêt de l'Etang-Salé. Tranchée ouverte, sans aucun panneau réglementaire, en zone ND, et sur laquelle des associations comme l'ACPEGES et l'ACSP restent vigilantes, cette zone constituant un Bien public fréquenté par une population nombreuse.

Les images montrent un comportement lamentable, et ce sans aucune explication de l'ONF, dont l'image publique ne peut que se dégrader suite à ses comportements divers que nous continuerons à signaler systématiquement.


2014-09-05 Tranchée ouverte


2014-09-05 Tranchée ouverte. Piton rouge. Forêt Etang-Salé.
Toutes Photos : J. Calteau ACPEGES

acsp - 17:08 - rubrique Etang-Salé Forêt-Oiseaux - Version imprimable - Permalien - 5 commentaires

Mercredi 30 Juillet 2014

Mais que fait l'ONF en forêt d'Etang-Salé ?

Nous avons constaté un débroussaillage mécanique à l'arrière et aux alentours de "croc parc".
Nous ne contestons pas la nécessité de "pare-feux" bien que la préparation cachée du projet Bioparc prison d'animaux importés / endémique (papangue) semble sous-jacente.
N'ayez crainte, le promoteur de ce projet qui se croit tout-puissant avec ses complices ... il verra bien ce que l'avenir réserve à ce projet honteux pour la Réunion.

On ne peut que s'étonner de cette opération visiblement sans "étude prealable" étant donné que ce site est un habitat pour nos endormis. Le plus surprenant, aucun panneau indicatif susceptible de sensibiliser les personnes sur cette espèce protégée n'est visible à cet endroit ! Mis à part les balisages pour la pratique VTT...

L'ACPEGES a d'ailleurs fait parvenir à l'ONF quelques photos de mâle "Endormi" ( dont un écrasé par voiture .. trace de roue bien visible) femelle et juvénile.


Endormi (Caméléon panthère) mâle écrasé.
Espèce protégée : http://legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000327123
Article 2



Endormi juvénile


Endormi femelle

Tout le monde peut constater qu'il est impossible de voir dans les galaberts et/ou à même le sol sans vigilance, ces reptiles (la femelle a été phographiée exactement sur cette zone recemment près du "banoir" ce 14 juillet 2014 !).


Les endormis n'ont aucune chance d'en réchapper ...

Dans cette zone, il faut opérer manuellement et non avec une machine qui détruit tout sur son passage.
Cela est l'évidence même !
Donc nous ne pouvons que contester cette méthode de gestion des espaces naturels.
L'ONF doit donner un meilleur exemple pour sa propre crédibilité.

Association Contre le Projet d'Extension du Golf d'Etang-Salé (ACPEGES)
Association Citoyenne de Saint-Pierre (ACSP)

acsp - 20:14 - rubrique Etang-Salé Forêt-Oiseaux - Version imprimable - Permalien - 1 commentaire

Mercredi 14 Mai 2014

Le scandale du projet "Bioparc" prison d'animaux à la Réunion

Une escroquerie à l'enquête publique validée par les services de l'Etat à la Réunion !

Pour qui connaît un peu la Réunion, le contraire nous aurait étonné : le Préfet de la Réunion, représentant les services locaux de l'Etat, a validé par arrêté n°2014-3137-SG-DRCTCV du 08-04-2014 le projet Bioparc (prison d'animaux) en forêt d'Etang-Salé à l'Ile de la Réunion.

Le préfet local est très mal conseillé ...
Vous nous direz, ce n'est qu'un scandale de plus, on n'est plus à ça près à la Réunion où la gouvernance est en dérive depuis longtemps.

Par cet arrêté, les services de l'Etat osent en effet valider une enquête publique dont le dossier de au public est entaché d'une tromperie monumentale :
En effet, pour tenter de faire valider son projet bassement commercial exploitant des animaux en captivité, et tenter d'en donner une image "présentable", le porteur de ce projet à osé indiquer dans le document de au public lors de l'enquête publique officielle que le Bioparc s'associe à l'Université de la Réunion et à l'association SEOR ! (association qui oeuvre normalement pour remettre des animaux en liberté et non pour les enfermer !)


Extrait du document de (Enquête publique)

Malgré tous les avis défavorables et argumentés des associations de protection de la nature à la Réunion, Association Citoyenne de Saint-Pierre, Association ACPEGES, Association ASESB, SREPEN Reunion, SEOR, et malgré l'avis défavorable du Conseil municipal de l'Etang-Salé (commune du site) !!!

A qui profite ce projet ? Au seul porteur du projet qui a indiqué créer aussi un refuge pour les NAC récupérés ou saisis, dans sa prison d'aniimaux importés et locaux ?
Il paraît évident que non car avec tous ces avis négatifs argumentés ce projet aurait logiquement dû être retoqué .... On vous laisse chercher .... c'est facile.

Fidèles à notre souci de transparence, tous les documents relatifs à cette affaire sont disponibles grâce au lien suivant : http://80.69.213.183/spip.php?article2294

Bien sûr, ce que nous indiquons ici n'est que l'un des éléments contestables ...

L'ile de la Réunion : on y dépense des millions d'euros d'argent public pour tenter de sauver nos rares espèces endémiques et, en même temps, les services de l'Etat permettent l'invasion massive d'animaux (le business des NAC) qui vont se révéler une bombe à retardement environnementale : qui sont, d'après vous, les responsables et coupables de la catastrophe annoncée ?


Quotidien (12 mai 2014)


JIR (14 mai 2014)
 
Il est dommage que l'auteur de cet article du JIR n'ait pas pris la peine de bien s'informer ...
Il illustre parfaitement comment fonctionne la tromperie du porteur de ce projet à l'enquête publique : ni l'Université ni la SEOR ne sont partie prenante de ce projet ... Le document présenté à enquête publique est MENSONGER et il trompe même un journaliste du JIR supposé être plus vigilant ... 
 
Le top du top est la visite du préfet actuel de la Réunion à l'Association Seor le 23 avril, préfet qui s'émerveille "c'est magnifique de sauvegarder ainsi notre patrimoine" !
On croit rêver lorsque l'on sait que 2 semaines avant ce même représentant de l'Etat, contre l'avis de toutes les associations environnementales dont la Seor qu'il visite (!!!), contre l'avis du conseil municipal de l'Etang-Salé ... a validé un projet avec importation d'animaux exotiques emprisonnés, avec tous les risques potentiels pour la faune de la Réunion ...
Cet article, à garder pour l'Histoire, vaut son pesant d'or et montre à quel point les préfets de passage sont complètement déconnectés des réalités et très mal "conseillés" par la fameuse DEAL (Direction de l'Environnement soi-disant ... ), la DAF (censée contrôler entre autres activités les importations animales et végétales (contacts ici)) .. ou alors tout ce petit monde est effrayé par le lobby du business animalier ...
 

Quotidien du 24 avril 2014.
Les personnels actuellement en poste dans les services de l'Etat auront une responsabilité sur l'invasion programmée des NAC à la Réunion.

acsp - 12:21 - rubrique Etang-Salé Forêt-Oiseaux - Version imprimable - Permalien - 6 commentaires

Vendredi 07 Février 2014

Projet BIOPARC prison d'animaux : FAUX et usage de FAUX

L'Etat à la Réunion peut-il valider une enquête publique avec tromperie du public ?

Nous laissons à chaque citoyenne et citoyen de la Réunion (et d'ailleurs puisque nous sommes aussi en contact avec des associations nationales), observer avec attention si le représentant local de l'Etat à la Réunion valide l'enquête publique sur le projet Bioparc dans la forêt d'Etang-Salé, enquête qui s'est déroulée du 3/11 au 3/12/2013, avec tromperie organisée du public.

Le dossier présenté au public se présente de la façon suivante :
Extrait du paragraphe 3.3.1 du document de : .....
Afin d’assurer sa mission scientifique le BIOPARC s’associe avec :
- l’Université de LA RÉUNION par le biais de son département de biologie et de sa formation M2BEST (descriptif en annexe 7),
- la Société d’Ornithologie de LA RÉUNION ou SEOR (annexe 8),
......

Cet extrait issu du dossier constitue un FAUX et usage de FAUX, réalisé par le promoteur du projet Bioparc.

Ni l'Université (où est la convention?) ni l'association SEOR ne soutiennent cette prison d'animaux.
Et malgré tous les avis défavorables et argumentés des associations de protection de la nature à la Réunion, Association Citoyenne de Saint-Pierre, Association ACPEGES, Association ASESB, SREPEN Reunion, SEOR, malgré l'avis défavorable du Conseil municipal de l'Etang-Salé (commune du site), eh bien, Monsieur le commissaire-enquêteur envoie tout ça valser, et décide, lui, de donner un avis favorable !

Le commissaire-enquêteur recense les nombreux arguments des associations, mais fait mine de ne pas comprendre la tromperie organisée par le promoteur de Bioparc et donne un avis ... favorable (!) avec des réserves ...
Il faut savoir que le porteur du projet Bioparc a astucieusement intégré en 2013 l'association SEOR, devenant même vice-président de la SEOR (!) dont il a utilisé le nom sans accord de la SEOR, ce qui apparaît pourtant clairement dans l'avis défavorable de la SEOR. Un processus bien organisé et prémédité.

Décidemment, des manipulations de plus en plus grosses dans les enquêtes publiques à la Réunion !
La question est posée : le représentant de l'Etat à la Réunion peut-il cautionner ce faux et usage de faux dans une enquête publique ?

En toute transparence, nous mettons à disposition les documents suivants :

1/ Notre article avec lien vers notre Avis argumenté déposé à enquête publique :
citoyennedestpierre.viabloga.com/news/notre-avis-defavorable-et-argumente-contre-le-projet-d-enfermement-d-animaux-bioparc-a-la-reunion

2/ Le rapport du commissaire-enquêteur :
citoyennedestpierre.viabloga.com/files//2014_02_03_Bioparc_Rapport_et_conclusions_cle079d16.pdf

3/ l'Avis défavorable à ce projet, issu de la SEOR (Tel : 0262 20 46 65) :
citoyennedestpierre.viabloga.com/files//AVIS_SEOR_Projet_BIOPARC_par_president.pdf

4/ Une copie d'écran au 07/02/2014 (toujours valable au 22/02/2014 !) montrant que le porteur du projet Bioparc, M. Gougache, est toujours présenté comme vice-président de l'association SEOR qu'il a flouée : cela est bien étonnant.



 
Actualisation 12/03/2014 : Suite à la rencontre avec le directeur de la Seor ce jour, nous avons appris que le promoteur de "Bioparc", prison d'animaux, a été éjecté de cette association par le CA, et n'en est donc plus vice-président ni adhérent.

acsp - 16:39 - rubrique Etang-Salé Forêt-Oiseaux - Version imprimable - Permalien - 5 commentaires

Mercredi 04 Décembre 2013

Notre avis DEFAVORABLE et ARGUMENTE contre le projet d'enfermement d'animaux "bioparc" à la Réunion

Avec éclairage sur les "basses manoeuvres" de démarchage clientéliste

Pour les animaux en liberté (comme Pierre Perret à réécouter),
nous nous opposons au projet soi-disant "bio"- parc.
AVIS DEFAVORABLE
des associations ACSP et ACPEGES (fichier pdf)



Notre avis argumenté a été expliqué au Commissaire-enquêteur et déposé
ce mercredi 4 décembre 2013.

 
Nous remercions toutes les personnes qui sont intervenues pour dénoncer ce projet masqué sous appellation "bio" mais qui constitue une vision rétrograde de l'animal, enfermé pour le plaisir des quelques humains et le business de quelques autres.
Un projet contraire aux objectifs annoncés, anti-pédagogique pour la préservation de la biodiversité, avec importation d'animaux, et caution déguisée pour la filière NAC.

Nous avons aussi découvert les "basses manoeuvres" mises en action, à savoir un démarchage clientéliste conforme aux méthodes politicardes en vigueur dans cette île de la Réunion :
.

Comment manipuler des enfants et leurs parents ?
Joli dessin très coloré pour attirer.
On parie qu'ils ne connaissent même pas la signification de SAS ?


Extrait.
On vous passe les écritures enfantines ...

La Réunion est encore dans le fénoir et n'a pas brisés ses chaînes ..

Nous avons aussi constaté pour les avis par mail que certaines personnes à des dates différentes ont reposté leur avis ! Drôle de pratique encore ! D'autres mails ont des parties copié-collé ... D'autres révèlent une méconnaissance grave de la Réunion ... Nous en avons les preuves.
Exceptionnels sont les avis argumentés avec lecture et références aux éléments des dossiers.
Il y aurait une étude sociétale à mener révélant une vision largement anthropocentrique comme l'a fait remarquer une personne. Certains ne pensent ni n'imaginent la vie des animaux enfermés, ce qui importe c'est que l'on puisse les voir ... effarant comme raisonnement.

Une chose est claire, il y aura un très gros problème à venir si l'Etat, l'association SEOR, et l'Université de la Réunion se rabaissent jusqu'à cautionner ce projet avec les méthodes ignobles qui l'acompagnent.

Nous avons alerté et envoyé notre avis à la Ligue de Protection des Oiseaux, au niveau national, ligue qui fournit les bagues à la seor.

Nous avons alerté et envoyé notre avis à la LFDA (Fondation Ligue française des droits de l'animal), qui dans son Bulletin d'information n°55 d'octobre 2007 avait déjà pris position contre le projet de zoo à Saint-André. Voici une lecture très instructive page 7, ainsi que les pages 17 à 21 (fichier pdf : http://www.fondation-droit-animal.org/documents/LFDA_bulletin55web.pdf)
 

Page 21

acsp - 15:51 - rubrique Etang-Salé Forêt-Oiseaux - Version imprimable - Permalien - 0 commentaires

Lundi 11 Novembre 2013

NON au projet de zoo "parc animalier" en forêt d'Etang-Salé. STOP à la privatisation de la forêt !

Une nouvelle escroquerie à la Réunion sous-couvert de sensibiliser à la biodiversité !!!


 
Voilà, comme d'habitude en toute discrétion, que sort l'avis d'enquête publique au sujet d'un parc animalier commercial en forêt d'Etang-Salé. 680 animaux au maximum (est-il indiqué) dans des enclos, bassins et volières.
Ce projet commercial qui enferme des animaux ose se présenter avec la "mission de sensibiliser les visiteurs à la biodiversité et à la fragilité de la faune réunionnaise .." !!!!
Une véritable ESCROQUERIE qui ne trompera personne.

Nous toutes et tous qui respectons les animaux, et ne souhaitons pas qu'un tel projet, un nouveau lieu d'enfermement d'animaux, se fasse à la Réunion, REAGISSONS et affirmons notre opposition à ce projet commercial privatisant encore une parcelle de la forêt.

Vous pouvez réagir par mail à l'adresse :
enquete-publique@reunion.pref.gouv.fr


N'hésitez pas car vous vous doutez bien que le porteur du projet invite tous ses amis fans de zoo (donc copinage habituel) à intervenir.

Déjà le 26 août 2011, lors d'un entretien demandé par le directeur de l'ONF M. Houin en présence du porteur de projet M. Gougache, pour savoir si nous allions réagir ..., les 2 associations ACPEGES et Association CITOYENNE de Saint-Pierre avaient clairement indiqué leur opposition à cette nouvelle prison d'animaux.

Tous les documents relatifs à cette enquête publique sont téléchargeables sur le site de l'Etat :
80.69.213.183/spip.php


Attention : l'enquête publique a déjà démarré et se termine le mercredi 4 décembre 2013.

Le projet tente d'amadouer en indiquant que le "parc zoologique a également pour mission de mettre à la disposition des scientifiques (Université de la Réunion, SEOR, ZOOresearch) sa collection animalière pour la connaissance des espèces animales."

Méthode devenue un classique à la Réunion : masquer un but commercial en agitant une vocation "écolo" et "scientifique" .... pour cette fois cautionner des animaux prisonniers.

EDIFIANT !

Dans le document daté de mai 2013 qui présente le projet, on peut lire (nous citons) :

Page 24 :
"Le projet BIOPARC s’articule autour d’un programme pédagogique et d’un programme scientifique (établi en collaboration (???) avec l’Université de LA RÉUNION, la SEOR et la Société CONSULTANT)."

Page 25 :

"Le Comité Scientifique du BIOPARC sera composé de représentants des institutions collaborant à notre programme scientifique :
- pour le BIOPARC, son Directeur Monsieur Bernard GOUGACHE,
- pour l’Université de LA RÉUNION le Professeur Matthieu LE CORRE, responsable de la formation M2BEST et enseignant en éthologie et écoéthologie,
- pour la SEOR, son Directeur le Professeur COUZI François Xavier,
- pour ZOORESEARCH son fondateur Monsieur Martin BÖYE, biologiste travaillant en parcs zoologiques et auteur de plusieurs publications scientifiques en neurosciences et en éthologie.

Il est clair que toute collusion entre Université de la Réunion (qui se fait remarquer par des taux ... d'échec énormes pour ses étudiants en sciences 52% d'échec en L1 .. et parfois du mépris envers les connaissances issues des personnes qui ne sont pas de leur petit monde ..), l'association SEOR (qui oeuvre normalement pour les oiseaux en liberté ...), et ce porteur de projet commercial qui tente de tirer à lui toutes les couvertures, constituerait un fait indigne et inacceptable pour toutes celles et ceux qui refusent les animaux enfermés à vocation commerciale !

Il apparaît de plus très choquant (pour ne pas dire révoltant) pour tous les amoureux de la nature que ce porteur de projet commercial soit en même temps le vice-président de l'association SEOR, association qui bénéficie par ailleurs de subventions d'argent public.

Cette idée d'emprisonnement d'animaux n'a plus sa raison d'être. On n'est plus au XIXème siècle. Il existe maintenant d'excellents documentaires animaliers pour faire connaître au grand public la biodiversité. N'oublions pas non plus que La Réunion fait partie d'un hot spot de biodiversité qu'il est important de préserver notamment en interdisant toute importation d'animaux exotiques.

Pour Etang-Salé, si l'ACPEGES et l'ACSP 2 associations libres (non subventionnées et sans collusion avec des intérêts privés ni politiques), n'avaient pas réagi, une bonne partie supplémentaire de la forêt aurait déjà été privatisée par extension du golf, les eaux usées de la STEP auraient été directement rejetées en mer par un émissaire, les déchets amiantés auraient servi de parking derrière Akoatys ...
 

Surtout, mettre un petit panneau assez peu visible ... de l'art d'informer sans volonté manifeste d'informer toute la population .. Encore un classique.

acsp - 20:31 - rubrique Etang-Salé Forêt-Oiseaux - Version imprimable - Permalien - 26 commentaires

Vendredi 12 Juillet 2013

Chauffard du ciel (bis)

Une pratique à risques sans réaction des autorités ? Actualisation 19/07/2013


→ plus

suite de l'article

acsp - 15:16 - rubrique Etang-Salé Forêt-Oiseaux - Version imprimable - Permalien - 6 commentaires

Dimanche 03 Février 2013

Samedi 05 Mai 2012

Plus d'articles :

Calendrier

Octobre 2015
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Bienvenue. Rejoignez nous, exprimez vous ! acsp974@orange.fr

Liens utiles

Archives par mois