S'identifier - Contact

Association Citoyenne de Saint-Pierre, Ile de la Reunion
Des habitants de St-Pierre et de l'île de la Réunion, qui s'expriment

OUI à la Réunion, patrimoine mondial UNESCO. MERCI à toutes et tous qui par leur courageuse et historique mobilisation ont permis la REINTEGRATION de la Plaine des Sables dans le BIEN à classer et veillent à sa préservation. VIGILANCE ! THANK YOU. Merci de nous aider par votre adhésion. VIDEOS on http://www.dailymotion.com/ACSP

Utilisation facile du blog, colonne de droite : 1/ INDEX des rubriques avec articles ordonnés par thème 2/ Par mot : pour rechercher un article contenant un mot : dans Recherche, colonne de droite, sélectionner Toutes rubriques, et dans la case vide au-dessous, taper le mot souhaité, puis clic sur Chercher

15 800 ! PETITION extraordinaire. Mobilisation HISTORIQUE et EXTRAORDINAIRE pour SAUVER toute la zone de la PLAINE des SABLES ! (english, german, spanish, italian)

FANTASTIQUE mobilisation pour la PLAINE des SABLES ! Il faut être VIGILANT. PETITION à télécharger dans cet article. ACTUALISATION article Mars 2010

Plus de 15 800 !!!  Merci !!!
Historique ! Bravo à toutes et tous pour cette superbe mobilisation !

Petit échantillon des lettres reçues en grand nombre, avec pétitions, en provenance de toute la Réunion et de partout dans le monde ! Merci infiniment !

Merci au soutien Polynésien, avec des timbres magnifiques ! Merci au soutien Calédonien. Merci au soutien des Réunionnais ici et ailleurs, aux étudiants, aux gens du monde entier qui s'impliquent, et postent des pétitions. Thanks to Italian people and thanks to people from all over the world !!!




Historique.
4
mois exactement après le lancement officiel de la pétition au Pas de Bellecombe, face au Piton majestueux de la Fournaise, c'est au Pas de Bellecombe, que les 10 000 signatures ont été dépassées. Cet évènement EXCEPTIONNEL, illustre un attachement extraordinaire des habitants et des touristes de toutes nationalités, à la préservation de tout le plateau "Plaine des Sables" !

La candidature Réunion au patrimoine mondial ne sera possible QU'AVEC REINTEGRATION de toute la zone de la Plaine des Sables dans la zone à inscrire au patrimoine mondial de l'UNESCO et PRESERVATION du site, en accès libre et gratuit pour tous et les générations futures !

Géot
hermie, pourquoi pas, mais PAS en ce site emblématique fort pour la population !
L'UNESCO ne peut pas ne pas tenir compte de cette volonté forte de la population.

Ensemble, sauvegardons cette merveille de la nature !



Un site patrimonial fort qui fascine par sa beauté !
(à réintégrer immédiatement dans la zone à inscrire au patrimoine mondial)

Actualité mars 2010 : Le nouveau Conseil régional élu a écouté et compris la mobilisation populaire : ABANDON du projet de forages dans cette zone ! Enfin, la possibilité d'être inscrit au Patrimoine mondial ! Une vraie réussite d'un mouvement CITOYEN historique à la Réunion.

Rappel : Octobre 2009 
:

Article complémentaire :
citoyennedestpierre.viabloga.com/news/candidature-unesco-pourquoi-cet-echec-etait-previsible-en-2009

Et c'est grâce à cette mobilisation que toute la zone de la Plaine des Sables a été réintégrée dans la zone à classer au patrimoine mondial (candidature 2010) !
Carte du Bien réintégrant la Plaine des Sables : 2009.

(source
www.reunion-parcnational.fr/Les-documents-a-telecharger,45.html)

Mais cette zone n'est pas sauvée pour autant, la Région persiste dans on projet. Il suffit d'écouter Philipppe Berne, vice-président de la Région Réunion, c'était le 5 décembre 2008.
Fichier audio :
citoyennedestpierre.viabloga.com/files//2008_12_05_Decision_Bureau_PNR_Radio_FESTIVAL.mp3

Pourtant, l’UICN a adressé des recommandations très précises à l’Ambassade de France auprès de l’UNESCO.  Entre autres, la réintégration de la Plaine des Sables dans le Bien à classer, ce que la population a réussi à obtenir, mais aussi « l’assurance qu’aucune installation géothermique ne sera construite à l’intérieur du parc national Réunion … ». La candidature Réunion 2010, et la zone mythique de la Plaine des Sables, sont encore menacées !

Le vice-président de la Région, en rajoute le lundi 5 octobre 2009 dans le Quotidien de la Réunion. Que la zone de la Plaine des Sables devienne une zone industrielle est devenu une obsession, qu'il faut faire passer en force, au mépris d'une forte volonté populaire de préservation. Refus total d'explorer une autre piste. Nous avons prévenu l'UICN et l'UNESCO, il est probable que ce comportement Région est destiné à saboter la candidature Réunion. Comment l'UNESCO pourait-elle classer un Bien, sans garanties actées de sa préservation ? 


www.lequotidien.re/


Les experts de l'UNESCO, que nous avons rencontrés le 20 octobre 2008, eux, ont parfaitement compris nos arguments.

Encore UN GRAND MERCI à toutes celles et ceux, inconnu(e)s et connu(e)s qui soutiennent cette action.
Merci de continuer à nous envoyer des pétitions par la poste !

Les commentaires au bas de cet article, incluent des informations complémentaires :
articles de presse, fichiers audio et vidéo, et des soutiens reçus pour la pétition.
Les vidéos ci-dessous vous permettent de revoir notre 1er dépôt de pétitions.


L'association citoyenne porte cette volonté forte de la population et des touristes pour la réintégration IMMEDIATE de tout le site de la Plaine des Sables (beauté exceptionnelle) dans la zone à inscrire au patrimoine mondial ! Il apparaît clair que le classement au patrimoine mondial ne peut être possible sans cette zone patrimoniale unique ! 


Nous avons déjà exposé publiquement aux congressistes de la conférence internationale UICN 7-11 juillet (Réunion) cet attachement si fort de la population à la préservation du site de la "Plaine des Sables", merveille de la Réunion, et demandé que les financements européens n'aient lieu que pour des projets qui ne dégradent pas notre environnement et qui soient respectueux de la volonté de la population ! Notre intervention a même été applaudie, signe que notre attachement et notre démarche pour préserver ce site exceptionnel ont bien été compris.


         Extrait du document UICN Pré-conférence.



Pour la sauvegarde de la Plaine des Sables (Ile de la REUNION) et son classement au Patrimoine mondial de l'UNESCO, et la préservation du site (non aux forages et centrale en cette zone), l'Association Citoyenne de Saint-Pierre a effectué en Sous-préfecture de Saint-Pierre 6 dépôts de pétitions, ce qui conduit à 15 841 signatures déposées. Ainsi, près de 16 000 signatures ont été atteintes.

Nous remercions, M. le Sous-Préfet de Saint-Pierre M.Alain Gérard, et les membres de son équipe, M. Guy Turpin et M. Dambreville, qui nous reçoivent avec sérieux et amabilité.

http://citoyennedestpierre.viabloga.com/files//antennereunion.wmv
http://citoyennedestpierre.viabloga.com/files//rfo.wmv

 
More than 15 800 people (from Reunion island and outside, tourists come here from all over the world) have already signed the petition to save a wonderful landscape "Plaine des sables" !
We demand :
- that « Plaine des Sables » becomes an area worthy of U.N.E.S.C.O. worlwide heritage !
- that neither drilling, nor geothermic power station construction should be allowed in this natural area.

Petition and all documents are available here.

Please, help us, download :
citoyennedestpierre.viabloga.com/files//PETITION_TO_SAVE_THE__PLAINE_DES_SABLES___REUNION_ISLAND__2008__1.pdf
sign, and return the petition, even if incomplete, to :
Association Citoyenne de Saint-Pierre
12, Rue Caumont
97410 Saint-Pierre REUNION Island, France.

Mit dieser Bittschrift erreichen wir, dass
- Die Sandebene ein Teil des Weltkulturerbes der UNESCO wird !
 
- Keine Bohrungen, weder noch keine geothermische Zentrale in diesem Schutzgebiet verwiklicht wird !

Bittschrift zu downloaden :

citoyennedestpierre.viabloga.com/files//BITTSCHRIFT_fur_den_Schutz_der_SANDEBENE__REUNION_INSEL__2008.pdf

Al firmar esta peticíón exigimos que : 

- « La Plaine des sables » se clasifique en el patrimonio mundial de la UNESCO
- Ninguna perforación ni central geotérmica se ralicen en esta zona natural.


Cargar pétición 
:
- que la « Plaine des Sables » fasse partie du Bien à classer au Patrimoine mondial de l’UNESCO
- qu’aucun forage, ni centrale géothermique ne soient réalisés dans cette zone naturelle.

Pétition à télécharger : format pdf

citoyennedestpierre.viabloga.com/files//PETITION_POUR_LA_SAUVEGARDE_DE_LA_PLAINE_DES_SABLES__Ile_de_la_REUNION__2008_2.pdf

Merci à toutes et à tous qui nous soutenez et nous font aussi parvenir des pétitions directement ou par la poste !
Merci
à  toutes celles et ceux qui, à leur échelle, ont le courage et la volonté de sauver ce patrimoine inestimable. Grâce à cette forte implication de la population, le nombre de signataires est en forte augmentation, 
et il faut continuer !

L'UNESCO verra alors l'attachement de la population à ce patrimoine, qu'il faut préserver ! 

Comme lors de nos présences sur le site du volcan, ou de Grand-Anse, ou au marché forain de Saint-Pierre, nous continuons à rencontrer des touristes de toutes nationalités, Français, Suisses, Autrichiens, Allemands, Anglais, Italiens, et même Tchèques (passionnés de volcan), qui nous ont aussi filmés, Russes ... etc. Ces touristes, amoureux de la Réunion, provenant donc de nombreux pays, sont aussi soucieux de nous aider, et c'est pourquoi nous avons réalisé une traduction de la pétition et de ses objectifs. Merci aux traductrices et traducteurs !

Nous rencontrons donc une extraordinaire mobilisation de la population et des touristes pour sauver la Plaine des Sables, y refuser les forages, la centrale électrique, et exiger le classement de cette zone au Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

Continuons à informer, à diffuser et à faire signer la pétition ! Contactons toutes nos connaissances (famille, ami(e)s, le monde étudiant, éducatif, les contacts professionnels comme par exemple le monde médical, les commerçants ...) à la Réunion, et aussi partout dans le monde, ce site doit être inscrit au Patrimoine mondial !
La Réunion est une île extraordinaire !

Touristes (ici Suisses) et habitants de la Réunion qui nous soutiennent ! Superbe mélange ! (13 avril 2008)
A quand la démocratie participative à la Réunion, comme en Suisse, et la fin des manipulations "en missouk" de la Région ? Un rêve ..

Merci à l'Association GRAND RAID (course mythique de montagne de la Réunion), à son Comité directeur, et à son Président M. Robert Chicaud, qui avec courage, ont soutenu dès le début, et publiquement, notre action.
(Voir les journaux JIR et QUOTIDIEN du samedi 19 avril 2008).
MERCI au Grand Raid de continuer à recueillir des signatures et à nous les faire parvenir.
http://www.grandraid-reunion.com/



Autres articles à lire avec tous les documents et pétition à télécharger :
 
http://citoyennedestpierre.viabloga.com/news/petition-pour-la-sauvegarde-de-la-plaine-des-sables

Téléchargez (Download) (Downladen) (Cargar)  :
DIAPORAMA informatif au format pdf et au format ppt
(3 Mo) :
citoyennedestpierre.viabloga.com/files//Sauvegardons_la_Plaine_des_Sables.pdf
citoyennedestpierre.viabloga.com/files//Sauvegardons_la_Plaine_des_Sables_1.ppt


Un site exceptionnel (Photo Hervé Douris
http://www.panoramas.re/ 
D'extraordinaires panoramas vous y feront découvrir
ou retrouver .. la beauté de notre île !



Site magique (Couleurs originales le dimanche 13 avril 7h13)


Comment ne pas être enchanté(e) par ce site ?


Le site exclu en cachette fin 2007 de la zone à classer au patrimoine mondial !

(Merci au photographe Hervé Douris)

D'autres belles images sont visibles sur le site d'autres photographes qui soutiennent aussi la pétition : Fabrice Lebon et Willy Payet.
http://www.lebon-zimages.com/zimages/disp_serie.php?id_album=12&stat=ok
http://www.lafourneze.com/page1.php 

acsp le 12.05.09 à 14:50 dans SAUVEGARDONS la Plaine des Sables (Menace géothermique) (Pétition 16 000 signatures) - Version imprimable
- Commenter -

Commentaires

La SREPEN

Paru dans le JIR de samedi 12 avril 2008, concernant la prise de position par la Société Réunionnaise pour l'Etude et la Protection de l'Environnement :

  1. la SREPEN a emis un avis defavorable au projet géothermique
  2. la SREPEN diffuse la petition papier contre le projet et pour un classement unesco

C'est une bonne nouvelle !!!

Jeanicot - 16.04.08 à 22:05 - # - Répondre -

Remerciements

La présidente de la SREPEN (Société Réunionnaise pour l'Etude et la Protection de l'Environnement) ainsi que de nombreux adhérents, ont déjà signé la pétition pour la Sauvegarde de la Plaine des Sables, et continuent à la diffuser. Nous tenons ici à les remercier.

L'Association Citoyenne de Saint-Pierre.

acsp - 27.04.08 à 17:04 - # - Répondre -

Réunion île mélange, pour un tourisme respectueux de sa population et du patrimoine naturel.

Un journal local du jour évoque le sujet du tourisme à la Réunion.

Plusieurs dimanches passés au volcan, et les centaines de rencontres faites, nous permettent d'affirmer, qu'aussi bien la population et les touristes rencontrés (dont des fameux Allemands .. ) s'opposent à la privatisation des sites emblématiques de notre île, que le rapport Odit France (Nov. 2006) préconise de réserver à un tourisme de luxe.

Les Allemands tant recherchés, sont surtout très soucieux d'authenticité, et de sites PRESERVES !
Nous invitons les élu(e)s et les représentants de l'Etat à venir avec nous sur le terrain.
 
Nous vous conseillons la lecture du fameux rapport d'Odit France pour le tourisme à la Réunion (à télécharger)
http://www.reunion.pref.gouv.fr/intpref/actualites/infospresse/070215rapportodit.pdf , qui est donc considéré comme une sacrée escroquerie.

Des extraits :

page 62 :
"Les grands groupes d’investisseurs et gestionnaires hôteliers mauriciens ou implantés à Maurice comme Constance, Beachcomber, Blue Season  (...)

Ces groupes sont néanmoins prêts à envisager d’éventuelles prises d’exploitation de produits hôteliers haut de gamme, édifiés dans des sites d’exception comme le Volcan, à condition d’être associés dès l’origine à la conception même du produit et pouvoir le gérer ensuite, dans un premier temps au moins avec leur staff."

page 104 : "Pour l’offre nature : créer sur les sites emblématiques de l’île, en complément de l’offre de gîtes existante qui s’adresse à une clientèle de randonneurs itinérants, un nombre limité de lodges s’inspirant des lodges d’Afrique Australe, avec des équipements proposant des activités dans un site isolé permettant une offre de court séjour (2 ou 3 nuitées consécutives). Les sites pressentis (Pas de Bellecombe au pied du Volcan, Bélouve-Bébour, Maïdo, Salazie) seront inclus dans le périmètre du coeur du Parc National ....  clientèles visées (novateurs intellectuels, chercheurs de sens, élites, marché allemand)." Oui, c'est bien ce qui est écrit ... 

Réunion = île avec mixités sociale et culturelle. Un tel tourisme préconisé, type "apartheid" n'y a pas sa place. Et le patrimoine naturel doit être accessible à tous, et en accès libre. Il n'a pas à être privatisé pour certains groupes. C'est un patrimoine donc un Bien public.

L'Association Citoyenne de Saint-Pierre.

acsp - 27.04.08 à 18:21 - # - Répondre -

le gars du jir a plané serieux

Le boug du jir plane completement quand il dénigre le volcan de la Fournaise en insinuant qu'il ne se "suffit pas lui meme " se "résume a qq marques blanches au sol" et, honte supreme, où il n'y aurait "rien a consommer".

Visiblement ce boug aime pas la Réunion ou du moins en dehors des centres commerciaux.  Ils faudrait que ses collegues qui ecrivent habituellement les tres bons articles sur le volcan, la randonnée, l'emmenent decouvrir la réalité du terrain.  S'il n'aime pas la Reunion c'est son droit: il peut visiter "sun city" et son casino en afrique du sud.

En ce qui me concerne j'ai rencontré a des nombreuses reprises des touristes qui s'etaient équipé de la tete aux pieds la veille chez decathlon pour "faire le volcan", leur sejour etait prevu sur 10 jours dans differents gites et finir 3 jours sur les plages mauriciennes. Faut arreter de delirer: le touriste vert, le touriste affinitaire CONSOMME. Ce qui pose probleme à la prefecture et à la region c'est que cette consommation est repartie dans l'ensemble de l'economie de l'ile alors leur souhait est de la concentrer uniquement chez les "edouard Leclerc" du tourisme.

jeanicot - 28.04.08 à 13:24 - # - Répondre -

Re: le gars du jir a plané serieux

Entièrement d'accord avec vous sur la réalité des volontés des retombées du tourisme à la Réunion....
Elles doivent toutes se  faire pour les amis de mes amis, qui savent si bien rendre la monnaie ( Exemple notre président sur  le yatch de son "ami" le lendemain de son election ) et non pour le tout à chacun d'entre nous.
Pour ces gens là, le mot gratuit a un sens bien précis : je donne, c'est pas moi qui paye, mais le peuple paiera.
Dans ce milieu rien ne se fait au hasard et sans arriéres pensées. 

ti colon - 28.04.08 à 19:37 - # - Répondre -

Re: Réunion île mélange, pour un tourisme respectueux de sa population et du patrimoine naturel.

Tiens  tiens les reunionnais ne seraient pas capables de gérer un hotel de luxe?
Les réunionnais n'auraient pas droit à des sites exceptionnels pour réaliser les fantasmes de gros zozos réunionnais eux mêmes ?
Va donc falloir aller chercher des mauriciens et leur smala et bien évidemment leur m'enfoutisme en ce qui concerne les lois littorales ou autres sur les plages.

Vous créoles laissez vous mener en bateaux par ces investisseurs et d'ici peu les plus beaux sites de NOTRE ile seront privés....
Pauvre Réunion ton ame fout le camp sur les tapis dorés tendus à certains investisseurs...

Il est aussi clair que les hotels de luxe ici ont été réalisés non pour faire plaisir aux touristes si fortunés soient ils mais bien pour une défiscalisation des profits énormes réalisés par de grands groupes sur notre dos ( et on se demande encore de nos jours comment et pourquoi les prix sont plus élevés ici  ). 

ti colon - 28.04.08 à 19:25 - # - Répondre -

Les "précisions" du parc national...

Dans le JIR du  jeudi 8 mai, le Parc National nous apprend qu'un enquête d'utilité publique va bien avoir lieu.L'article rapporte (en précisant: "Des déclarations qui ne mangent pas de pain" ) que la region s'engage a installer l'usine électrique dans le fond de la rivière de l’Est et à ne pas raccorder par lignes électriques aériennes. rien de nouveau donc si ce n'est la confirmation:

- d'un surcout financier

- d'un gachis environnemental (dans le fond de la riviere de l'EST (en contre bas de la plaine des sables) se trouve une réserve biologique intégrale classée depuis  1987 en zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique(ZNIEFF) de type 1, c'est-à-dire « de surface restreinte, et d'un intérêt biologique remarquable ».

- du devoiement du parc national par rapport au projet initial dont l'article 14 du decret de creation garantissait le maintien des "activités agricoles et pastorales existantes à la date de création". (Il y a quand même une sacrée hypocrisie qui consiste à virer l'éleveur non pas en "assumant" le projet geothermie" soi disant legitime, mais en reprochant aux boeuf de divaguer).

- les réticences de l'UICN vis a vis du projet géothermique qui ont conduit au retrait du périmètre de la Plaine des Sables du dossier de candidature à l'inscription au patrimoine mondial de l'UNESCO  ("absence de débat public", "emprises réelles", "impacts sur l'integrité du paysage et du milieu", "mesures compensatoires"(!!!).

jeanicot - 10.05.08 à 17:26 - # - Répondre -

Du solaire mais avec intelligence ... à la préfecture ?

Sous la couverture Développement durable, (GERRI 2030) on va tenter de nous faire prendre des vessies pour des lanternes ! Mais ouf, tous les habitants ne sont pas dupes !
La preuve, ce courrier des lecteurs paru ce dimanche 11 mai dans le Quotidien de la Réunion.

Anonyme - 11.05.08 à 21:48 - # - Répondre -

20.000 chauffe eau électrique en 2007

Dans le rapport d'activité 2007 de l'ARER on peut lire page 3 qu'en 2007,  20.000 chauffe eau électrique ont ete importés. On peut lire aussi dans le rapport d'activité 2005 (page 28) que  chaque année 10.000 chauffe eau solaires sont posés et permettent d'éviter 25 GWH. Cela signifie donc que les chauffe eau electriques importés en 2007 representent 50 GWH par an.

Sur la fiche géothermie de l'ARER, on peut lire aussi que le projet géothermique de la plaine des sables est estimé à 37,5 GWH par an.

Cela signifie donc que le sacrifice d' espaces naturels uniques comme celui de la plaine des sables, de la savane cimetiere, ne serviront meme pas a faire tourner les marchandises vendues par nos importateurs (avec la bienveillance de la Région qui se gargarise d'avoir obtenu le droit de gérer notre politique énergétique).  Au lieu de créer de l'emploi en faisant fabriquer 20.000 chauffe eau solaires supplémentaires, au lieu d'utiliser le levier de l'octroi de mer, "on" veut  nous imposer des machines à gaz inutiles.

jeanicot - 19.05.08 à 10:11 - # - Répondre -

20.000 chauffe-eau électriques =30GWH/an

les chiffres du PRERURE 2008 sur la consommation des chauffe eau electriques affinent ceux donnés dans le bilan 2005 de l'ARER:

  • En 2006: le parc de chauffe eau solaires individuels etait de 80.000 unités (Presentation Prerure 2008,  diapo 20)
  • ce parc a permis d'economiser  120 000 MWh/an  (diapo21)

=> donc 20.000 chauffe eau solaires permettraient d'eviter (120 000/80)*20= 30 000 MWh/an  (ou 30 GWh/an)




Comme l'ARER, a verrouillé son forum et ne veut pas donner d'info, on va meme pas chercher a comprendre la precision des chiffres. Mais on retiendra qu'aux 300 emplois existants dans  la filiere on aura beaucoup d'embauche à tripler les capacités existantes au lieu de monter le saccage geothermique à la Plaine des Sables.
 

jeanicot - 22.05.08 à 23:31 - # - Répondre -

Succès de la pétition

Article du Journal de l'Ile de la Réunion du lundi 19 mai 2008.

Nous ajoutons nos remerciements publics au GRAND RAID, à la SREPEN, aux photographes professionnels, et à toutes les personnes courageuses qui soutiennent cette action.



acsp - 19.05.08 à 15:09 - # - Répondre -

Dossier UNESCO ?

Sur la page d'accueil du site web du parc national on peut trouver une brochure sur le dossier de classement UNESCO de la Réunion. Cette brochure est en 3 langues. En passant, signalons que l'Association Citoyenne de Saint-Pierre, grâce au bénévolat (merci encore), propose la pétition pour sauver la Plaine des Sables en 4 langues .. A la derniere page on trouve un lien qui renvoie sur le dossier complet en téléchargement (document passionnant en passant à conseiller à tous ceux qui aiment la Réunion).


 
Le doc Dossier UNESCO a ete transféré sur le site du parc.
=>L'ancienne adresse est donc périmée et il faut utiliser la nouvelle adresse
Les infos sur le  dossier géothermie sont  toujours au pages habituelles...
La lecture des pages 356 à 362 de la partie Question énergétique dans le descriptif du volet géothermie permet de comprendre la lourdeur des installations envisagées et la raison pour laquelle le Parc a decidé en derniere minute de d'extraire  le périmètre du dossier....

jeanicot - 20.05.08 à 20:27 - # - Répondre -

galerie

Bonjour à tous...Je vous signale la mise en ligne (enfin...) d'une galerie "paysages de la Plaine de Sables", sur mon site lafourneze.com. Vues aériennes et terrestres, neige et givre au programme. Les images en haute définition sont disponibles sur demande et bien sur gratuitement si c'est pour la bonne cause!

Willy Payet - 21.05.08 à 13:22 - # - Répondre -

La Région confirme ses lacunes et se défausse..

L'ARER vient de mettre en ligne sur son site, ce mercredi 21 mai 2008, une brochure sur les chauffe-eau solaires . Cette brochure est prefacée par le président de la Région : il confirme  que  20.000 chauffe-eau électriques ont été importés l'année dernière et que la marge pour le developpement des chauffe-eau solaires  est de  tripler la production locale.
Hélas le president de region se defausse sur les promoteurs immobiliers en omettant le rôle de la région sur l'octroi de mer qui aurait pu permettre de réguler ces importations.

Par ailleurs la décentralisation de la politique énergétique prevue dans l'article 50 de la LOOM prévoit aussi un "plan énergétique régional pluriannuel" pour "l'utilisation rationnelle de l'énergie". Elle est où la réglementation thermique que l'on attend depuis des années?

Quand au commentaire de la Région dans le Quotidien d'aujourd'hui au sujet du dépôt de pétition, là aussi il y a un aveu, un aveu d'irresponsabilé :

- L'aveu qu'il y aura dégradation
- L'aveu de s'en tenir au strict respect de la réglementation et le rejet de vouloir protéger le patrimoine naturel
- l'irresponsabilté de s'engager et dire que ces dégradations pourront être réparées alors que chacun sait (et l'ONF en premier !)  qu'elles seront indélébiles pour de longues années.

jeanicot - 21.05.08 à 15:33 - # - Répondre -

prerure 2008

PRERURE
Présentation de nouvelles fiches actions

[site conseil regional Mis en ligne le:21/05/2008]

 
 

jeanicot - 21.05.08 à 21:58 - # - Répondre -

Re: prerure 2008

C'est quoi un chauffe eau solaire?
Quelques kilos de cuivre
Quelques kilo d'alu
Quelque kilo de plaque de verre
Une feuille d'inox
Une feuille d'alu
Un peu d'isolant
Quelques kilos de ferraile pour fixer le tout en place
Le poid de ces matiéres pése peu dans les prix de vente....
Alors ou va donc le poid restant?
Dans les poches de quelques grands groupe pourrait on dire.
Les marges sont plus que respectables....
IL y a même des SNC qui en tirent profit en défiscalisant à notre place et en nous louant ces petites merveilles.
Pourquoi, au lieu de defiscaliser, ne pourrait t'on pas les vendre à leur juste prix ? et ne pas faire payer à la collectivité les profits de quelques uns.

ti colon - 22.05.08 à 16:02 - # - Répondre -

Prise de position de M. le Député Didier Robert

citoyennedestpierre.viabloga.com/files//didier_robert_RFO_radio.mp3

Le Député Didier Robert lui aussi souhaite que le site de la plaine des Sables ne soit pas saccagé.
(RFO radio le 19 mai 2008)

jeanicot - 01.06.08 à 18:44 - # - Répondre -

Prise de position des Verts-Reunion

Anonyme - 01.06.08 à 19:02 - # - Répondre -

la région et l'ARER pipotent encore!!!

mort de rire dans le jir d'aujourd'hui la region et l'arer s'enfoncent encore en pipotant à nouveau. Visiblement l'auteur de l'article n'a pas pris la peine de verifier les arguments alors que depuis son bureau qq clics sur le site de l'ARER et du parc national aurait pu le renseigner sur l'ecart entre les ecrits et les paroles de la region et de l'ARER:

- 20 MW (3,5% du la production installée fin 2006) c'est ecrit dans le descriptif de la filiere geothermie sur le site de l'arer.

Chaun peut le VERIFIER sur le site de l'ARER!!! 
ce chiffre ne sort pas d'un chapeau, mais simplement de la syntheses des experts(universités, bureau d'etude privé neozelandais etc..) qui ont fait les differentes etudes: Que le REGION soit honnete et diffuse le MEMOIRE ANTEA payé par nos impots.

Nier les 20 MW c'est non  seulement un mensonge du patron de l'arer, mais une sacrée complaisance de la part du JIR.

- le perimetre dedié aux installations geothermiques.
Il suffit de telecharger le dossier d'inscription à l'UNESCO du parc national (ATTENTION : 29 Mo) :
http://www.parc-national-reunion.prd.fr/UNESCO/Dossier_UNESCO.pdf

on y trouve cette carte page:

 
En lisant le legende on voit que la carte est fournie par la Région et indique le perimetre des installations y compris la centrale geothermique dans la plaine des sables et le fond de la Riviere de l'EST!!!

Par ailleur on peut lire dans ce dossier que la puissance esperée est de 5 MW par puits de production. On lit aussi qu'un puit de production c'est une surface  4 fois plus importante soit 8000m2.

- la definition de la "Plaine des sables":


C'est la Région ELLE MEME qui utilise le terme "plaine des sables" alors que les forages se situent entre le rempart de bellecombe et la ligne piton chisny, demi piton et HAUY.
 

 
Par ailleurs c'est stupide de tourner autour du pot puisque devant ou derriere le piton chisny; cette zone forme un ensemble. Quand au fond de la riviere de l'EST c'est zone est aussi precieuse que l'ensemble du piton de la fournaise. Pour preuve la tentative du Parc national de deloger l'eleveur de savanne Cimetiere sous pretexte de "boeufs qui divaguent", alors que le decret de creation du parc avait pourtant prevu de perreniser cet elevage toleré depuis 100 ans (un autre trahison de la Région!!!).

- Le camouflage paysagers

comment prendre cette affirmation au serieux quand on voit ce qui a ete fait au piton Lacroix ou tout recement l'extension du restaurant panoramique du gite ?
(les installations du gite dependent de la Region (tourisme) et du conseil general)

integration paysagere a la

ou la "restauration écologique" du piton Lacroix inaugurée par le conseil Regional en 2004, il y a 4 ANS!!!



Si ca s'appelle pas prendre les gens pour des couillons ca y ressemble!!! Il est à noter aussi que la semaine derniere la region a fait passer le  surcout du budget de la route des Tamarins de 75%  .... pour cause de "syndrome hollandais". 
 

jeanicot - 02.06.08 à 09:32 - # - Répondre -

L'inneficacité de la Region

la décentralisation de la politque énergétique date de 2000. Depuis cette date le SIDELEC a été créé. Il est propriétaire du réseau électrique de la réunion. Sur le site de la chambre regionale des comptes on peut lire qu'un rapport réalisé en novembre 2002 à la demande du SIDELEC montrait qu’entre 1997 et 2001 le taux de croissance de la consommation d’électricité s’élevait à 7 % en moyenne annuelle. Selon l’INSEE, 98 % des résidences principales recensées en 1999 étaient desservies en électricité. L’ensemble des besoins domestiques n’étaient pas pour autant satisfaits puisque dans cette même année de recensement, 63 % des habitations ne disposaient pas encore d’eau chaude courante.

LE REGION CONNAISSAIT DONC DEPUIS 2000,  L'ENJEU ET L'AMPLEUR DU CHALLENGE DES CHAUFFE EAU SOLAIRES.

EN 2007, 20.000 chauffe électriques sont encore importés alors que seulement 10.000 chauffe eau solaires ont été posés. La réglementation thermique attendues depuis 7 ans n’est toujours pas aboutie et 40.000 climatiseurs ont été importes l’année dernière.

La responsabilité de la région depuis 2000 est donc ENTIERE.

Aujourd'hui la Région qui dirige le Bureau du parc national veut nous faire croire que le saccage geothermique est une necessité? alors pourquoi user de mensonges si l'utilité publique et les arguments du dossier etait suffisants?

jeanicot - 02.06.08 à 10:15 - # - Répondre -

le projet geothermique= 1,6 % de l'electricité en 2006

sur le bilan 2006 de l'ARER on peut lire (page 12) que , la production électrique livrée sur le réseau etait de 2 365 GWh (soit 2 365 000 MWh).

Sur la fiche de la filiere geothermie de l'ARER on peut lire que le projet de saccage permettrait de produire 37500 MWh par an.


 


cela signiffie donc que la part de la geothermie serait minable dans la consommation electrique de 2006,  soit 1,6%

(37500/2365000)*100 = 1,59%

Pour ce qui est de la puissance installée (en 2006) 20Mw /572 Mw ne representeraient que 3,5% !!!!
sachant que les besoins augmentent chaque années ces proportions ne peuvent que baisser vers l'insignifiant.  => le saccage de la zone de la Plaine des Sables n'apportera rien aux Réunionnais, mais beaucoup à ceux qui tireront profit de cette technologie.

jeanicot - 05.06.08 à 18:05 - # - Répondre -

courrier des lecteurs

texte paru dans la rubrique courrier des lecteurs du jir d'aujourd'hui et sur le blog de Pierrot Dupuy (radio festival) hier soir :

Bilan : 20000 chauffe-eau électriques !

La LOOM 2000, ça n'est pas seulement la bidep et le congrès que les électeurs ont sanctionné aux municipales 6 mois après. C'est aussi la décentralisation de la politique des énergies renouvelables et des économies d’énergies. C'est la Région qui gère depuis cette date les enjeux énergétiques de la Réunion. Le SIDELEC est propriétaire du réseau électrique et concède sa gestion à EDF. Huit ans après, il est utile de faire le bilan de cette décentralisation, à plus forte raison lorsqu'on entend la Région se gargariser de son record de France de chauffe-eau solaire.

Le vrai bilan il suffit d'aller le lire dans le rapport de la chambre régionale des comptes, rendu en 2006, sur la gestion du SIDELEC : Selon l’Insee, 98 % des résidences principales recensées en 1999 étaient desservies en électricité, alors que 63 % des habitations ne disposaient pas encore d’eau chaude courante (!).


Pas besoin d’être visionnaire pour comprendre qu’a ce moment là, si rien (ou si peu) n’était fait, ces 63% de foyers allaient s’équiper en électrique, moins chers à l’achat. N'importe quel gestionnaire porté vers l'avenir et le durable, aurait donc compris que le challenge était d'équiper ces 63% de foyers, en solaire et de tendre vers le remplacement des chauffe-eau électriques existants. La chambre régionale des comptes n’a pas manqué de commenter l’activité du Sidelec: «faible et inappropriée ».  La responsabilité du choix de l'eau chaude d'origine électrique incombe bien à la Région depuis 2000.


présentation prerure 2008, page 20 conseil régional

 

 

Huit ans après, le bilan de la Région et de l'ARER est lamentable : 60% des foyers de la Réunion  sont équipés en électrique. 20.000 chauffe-eau électrique ont été importé l'année dernière, et pire encore : seulement 10.000 installations solaires ont été posées. Pourtant il ne s’agit pas de technologie high tech comme l’énergie thermique des mers ou incertaine comme la géothermie: elle est basique, les entreprises existent déjà et la main d’œuvre en attente d’un vrai boulot ne manque pas: Il aurait donc suffit de volonté politique pour jouer sur l'octroi de mer et les aides afin de permettre à chacun de s’équiper, et booster les emplois nécessaires pour tripler la production actuelle. Et bien non ! Pour ne pas faire ombrage aux bénéfices des importateurs, l’ARER et la Région ont choisi de ne pas toucher à l’octroi de mer et remettre sans cesse à plus tard les fameuses normes thermiques nécessaires depuis 10 ans pour préparer l’époque du baril a 200 dollars, dont le vice président de région se gargarise tant sur les médias.

 

Idem pour les autres énergies renouvelables : alors qu’il n’a suffi que de quelques années aux entreprises privées pour démarcher chez les particuliers afin d’obtenir un maillage serré de panneaux publicitaires, de relais de radiotéléphone, l’ARER veut faire croire depuis GERRI 2030 que le photovoltaïque ne peut plus être installé sur les toitures existantes et lorgne à présent sur le saccage des terres agricoles avec ses usines photovoltaïques. La Région lorgne sur le cœur du parc national qui ne sera pas inscrit à l’UNESCO pour ses forages géothermiques. Après 8 ans de tazages en tout genre (« le choix de la route du littoral dans les années 60 c’est pô nou », « les 75% de surcoût de la route des tamarins c’est les hollandais », « 60% et 20 000 chauffe-eau électriques, ça pas nous lotèr»), on veut nous faire rêver à lotonomi énergétique aujourd’hui pour nous faire croire que les terres agricoles et les espaces naturels doivent être vendus aux industriels. En 2025 les industriels, les élus irresponsables et l’ARER seront riches, le gaspillage d’énergie sera leur manne et nous, nous continueront de payer les surcoûts

En debut d'année, avant la volte face du photovoltaïque en terre agricole, l'arer avait fait une etude sur le potentiel des toitures existantes :   
- 631 MWc (dont 368 sur les maisons individuelles)
- 851 GWh par an (à comparer au 37,5 GWh par de la geothermie....)

comme la part du  photovoltaîque est plafonnée ....

jeanicot - 06.06.08 à 21:27 - # - Répondre -

L'ARER s'enfonce avec son bilan sur les chauffe eau

l'Arer vient de mettre en ligne un article daté du 11 juin:  "

  • bilan d'activité à mi-2008". On savait que 20.000 chauffe eau electriques avaient ete importés en 2007. 
    Dans son bilan, l'association  confirme que cette importation massive n'est pas exceptionelle mais courante: "...environ 20000 Chauffe eau électriques rentrent encore chaque année à La Réunion."
  • Elle reconnait qu'on est toujours à 60% foyers sans chauffe solaire. (ca fait 10 ans deja  !!!!!)
  •  Elle nous apprend que c'est donc 10 à 15% des besoins electriques en 2030 qui sont ainsi negligés

Mais là ou c'est lamentable ce sont les objectifs pour 2008: faire passer la location des CES actuellement comprise entre 25 et 30 euros MENSUELS  à 10/15 euros et uniquement en experience "pilote" au plate à St Leu.

=>Un chauffe eau electrique de 200 litres (pour 4 personnes) coute chez "Mr bricolage" 250 euros. Lorsqu'on fait la demarche de construire c'est precisement pour echapper au cout sur le long terme de la location.

5 ans de location ca fera donc,
au plate: 5*12*10€=600 €
ailleurs: 5*12*25= 1500€

n'importe quoi...


jeanicot - 21.06.08 à 22:30 - # - Répondre -

Soutien de Sentier Lontan et Patrimoine

Merci à l'Association Sentier Lontan et Patrimoine, qui soutient les objectifs de la pétition pour la sauvegarde de la Plaine des Sables, et salue notre action citoyenne tout en informant sur la pétition.

Le courrier ci-dessous, qu'ils nous ont envoyé apparaît parfaitement en accord avec nos objectifs, et se trouve être riche de bon sens. Un grand merci au nom de tous les signataires !

http://sentierslontan.over-blog.com/


acsp - 10.06.08 à 13:31 - # - Répondre -

Soutien de l'association Paysages de France

L'association Paysages de France soutient la défense du classement de la Plaine des Sables (située au coeur du Parc National de la Réunion), au patrimoine mondial de l'UNESCO, en relayant la pétition de l'association citoyenne de Saint-Pierre (ACSP). Elle a consacré un article dans le dernier numéro de son journal et mis en ligne l'adresse de l'ACSP.


Paysages de France - 01.07.08 à 14:17 - # - Répondre -

UNESCO: Plaine des Sables contre Morne Brabant

JIR 10 juillet 2008

Jeanicot - 10.07.08 à 20:07 - # - Répondre -

le "volcanolodge" du pas de Bellecombe



Ci dessus la vue du volcanolodge parue dans le supplement du Quotidien "24 heures en 2030" et distribuée dans la salle de doc du colloque de l UICN sur le changement climatique et la biodiversité (!...). A la page 20, l'article decrit le machin ainsi :"A moitié enterré à la maniere des villages troglodytes et s'integrant parfaitement dans le paysage(...)".

Maintenant, avec nos élus irresponsables, on a confirmation qu'il faut s'attendre au pire lorsqu'ils nous parlent "d'intégration paysagère" .

Ci dessous les extraits du rapport d'ODIT FRANCE disponible sur le site de la préfecture:


On remarquera au passage que nos elus irresponsables n'ont par leur silence, aucun scrupule à mettre les emplois de la Réunion directement en concurrence avec les salaires Mauriciens. Il est vrai qu'aujourd'hui le JIR annonce la premiere condamnation de l'IRT (Île de la Réunion Tourisme) au tribunal administratif.





 

Jeanicot - 10.07.08 à 21:07 - # - Répondre -

Sauver la Plaine des Sables





JIR 10 JUILLET 2008
 
Decidement de plus en plus de mécontents face au projet de la Région Réunion ....


 

Jeanicot - 10.07.08 à 20:11 - # - Répondre -

Le REGION A DECIDE DE PLOMBER LE CLASSEMENT UNESCO

Decidement apres le coup du tribunal administratif qui a desavoué l'IRT c'est la REGION qui remet une couche pour cette fois ci plomber le dossier UNESCO.  Trop fort! le gars du JIR a reussir a faire cracher au vice president que l'USINE pourrait être dans le perimetre du bien candidat au classement UNESCO, cad dans le fond de la Riviere de l'EST!!! (il a du être content l'eleveur de l'elevage centenaire en sursis d'expulsion en lisant cela ... Le president du parc lui avait pourtant "promis"...)


 

Ce sont les gens de l'UICN (et les mauriciens qui ont deposé la candidature du Morne Brabant) qui vont aprecier de decouvrir qu'on leur soumet un dossier plombé...

Jeanicot - 22.07.08 à 22:16 - # - Répondre -

OUSSANOUSSAVA ?

Voici ce que nous avons transmis ce jour aux journaux JIR, QUOTIDIEN, Pierrot DUPUY, pour la rubrique courrier des lecteurs.

Nos élus poursuivent la privatisation du volcan.


C'est pendant la période des vacances de Noël que la presse nous avait appris le retrait en catimini de la Plaine des Sables du dossier de classement du parc national au patrimoine mondial de l'UNESCO pour cause de géothermie. Pour ces vacances scolaires actuelles, c’est cette fois la privatisation du volcan qui est remise sur la table dans le JIR ! Prudents, nos élus ont évité de mettre leur Parc National en avant. Ils ont envoyé en éclaireur leur nouvelle recrue, ex-ONF(qui a par ailleurs fait un excellent travail du temps ou il y officiait).  La coincidence n'est pas fortuite: Le parc national de la Région vient de lancer l’élaboration de la charte, véritable règlement intérieur. Comme d'habitude ce sera une parodie de concertation avec des associations soigneusement muselées à coup de subventions, de clientélisme, de népotisme, et un conseil d'administration de façade qui a déjà signé le maximum de délégations au bureau du parc, où siègent déjà la Région et le Conseil Général.

Avec  l'habituel prétexte de la « sur-fréquentation » (déjà utilisé par la CIVIS pour tenter de dégager les pique-niqueurs de la plage de Grand-Anse au profit d’un restaurant de plage pour l’hôtel soi-disant de luxe 4 étoiles, hôtel apprécié de nos « chers » élus), c'est  donc le système des navettes qui est donc remis sur la table pour virer les pique-niqueurs et autres usagers qui ont le culot de profiter des espaces naturels sans débourser.
A Grand-Anse, la population a réagi, et l’association citoyenne de Saint-Pierre ainsi que des membres du collectif de sauvegarde de Grand-Anse ont réalisé un recours au tribunal administratif. Savez-vous que les maires actuels (oui, actuels) de la CIVIS (Saint-Pierre, Petite-île ( incroyable !!!), Saint-Louis (étonnant !!!), Cilaos, Etang-Salé) continuent à attaquer notre recours et veulent nous faire taire en nous faisant condamner à 4 500 euros d’amende, et cela en payant avec l'argent des contribuables ( !), les services d’un cabinet d’avocats parisiens ! Forts du soutien de la population, avec une pétition de plus de 10 000 signatures, nous sommes déterminés et l’intimidation ne marchera pas.

Alors avant de tenter la culpabilisation des usagers, il est bon de rappeler qu'à l'inauguration en 2005 du goudronnage de la piste du volcan par la Région, le journal Témoignages annonçait fièrement que les 4 millions d'euros d'agent public avaient été engagés pour améliorer « l'accessibilité et le confort de TOUS les usagers » (!...)

Personne n'est dupe : les forages  géothermiques prévoient des rotations de 1 à 4 camions citernes de 13 m3 24H/24H pendant 7 mois. A l'issue des travaux, la piste qui est prévue pour faire circuler les camions depuis le parking de Foc Foc jusqu'au forage n°1 près du piton Chisny sera conservée. Pourquoi ? Un rapport (Odit France) ne préconise t-il pas des lodges 5 étoiles au bord de l’enclos, dans cette zone ?



Résumons nous : on vire l'élevage bovin de Savane cimetière à partir de l'année prochaine une fois l'étude sur la prolifération des ajoncs faite (commandées avec les conclusions qu'il faut …). On vire les marmites cari, on vire les randonneurs, on vire les raideurs, et on réserve la piste bitumée avec notre argent pour une « élite, des chercheurs de sens, des novateurs intellectuels … » une soi-disant élite qui paye très cher, et les habituels pistonnés du parc qui disposeront d'un laisser-passer, comme chacun a pu constater durant la dernière éruption.  En procédant par étape, on évite de mécontenter tout le monde en même temps, et la privatisation du volcan (que chacun croyait impossible il y a peu) est accomplie !

Oussanoussava ? Nout péi, bato fou ?
Faut-il casser, sur notre si belle île nommée la Réunion, cette mixité sociale que tous les touristes rencontrés nous envient ?
A nous toutes et tous de réagir !

L’association citoyenne de Saint-Pierre.
http://citoyennedestpierre.viabloga.com

acsp - 23.07.08 à 11:33 - # - Répondre -

Déjà en 1835 une tentative de privatisation a capoté...

Alors que  certains souhaitent etablir des monopoles dans le domaine public du volcan, qu'un guide professionnel se vante d'appeler le PGHM pour dénoncer la concurence des randonneurs qui montent au Bory gratuitement, à leur risques et perils et en toute responsabilité, il est "amusant" de se rappeler qu'en 1835 il y a deja eut pareille initiative qui a (cette fois ci) capoté:
 
Joseph Morenas qui a decouvert le principe de la glacière au Maïdo demandait au gouverneur l'exclusivité au pretexte que c'etait en zone non cultivable (donc non concedée, donc publique).
 Le maire de l'époque faisait valoir dans un premier courrier adressé au "directeur de l'intèrieur" que Morenas ne pouvait rien prétendre dans la mesure  ou les concessions  existantes s'etendaient jusqu'au sommet des montagnes.

Dans le même temps des citoyens écrivaient le 28 mai 1835 à leur maire pour leur demander de défendre l'accés public (et l'utilité publique) suite à un article paru dans le journal local "le glaneur". 


(le panneau de la glacière sur le sentier du grand Benare)

Les habitants ont obtenu gain de cause. Aujourd'hui en 2008 pour prendre la défense des usagers les maires sont aux abonnés absents...

Jeanicot - 07.08.08 à 18:22 - # - Répondre -

Re: Déjà en 1835 une tentative de privatisation a capoté...

De nos jours et, dit à la télé des alpinistes meurent sur les glaciers, faudrait fermer les gaciers et désigner des guides pour chaque touriste...
De nos jours pas de mort cette année au volcan mais celui ci reste fermé....
Et pourtant il y aurait des guides pour y emmener les touristes.....
Cherchez l'erreur
Monsieur Le Prefet rendez nous notre volcan....
Monsieur Le President de region nous vous avons elu ne saccagez pas notre patrimoine...pour des interets sournois... 

ticolon - 25.08.08 à 22:43 - # - Répondre -

Classement au patrimoine mondial ?


 
C'est clair : la Région a bel et bien décidé de torpiller le dossier de classement UNESCO ....

Octobre 2009 ACSP : Plus d'un an après, dans le Quotidien du lundi 6 octobre 2009, la Région, par l'intermédiaire de son vice-président P. Berne confirme : "On a préféré surseoir aux forages pour ne pas mettre la candidature Réunion en difficulté ... On reprendra les forages après décision de l'UNESCO". M. Berne tourne en bourrique l'UNESCO, il les prend pour des idiots ? Un vrai sabotage de notre candidature, alors que la population s'est mobilisée pour ce classement avec toute la zone de la Plaine des Sables préservée !

Anonyme - 02.08.08 à 23:12 - # - Répondre -

La SEOR émet un avis défavorable sur les forages et demande l'inscription de la Plaine des Sables au patrimoine mondial

La Société d'Etudes Ornithologiques de la Réunion (http://www.seor.fr) a écrit au président de la Région Réunion en indiquant son avis défavorable sur le projet de forages dans la zone de la Plaine des Sables.
La SEOR y indique que "La Plaine des Sables fait partie des sites-clés de haute importance paysagère pour chaque habitant de l'île, et, mérite de faire partie du Patrimoine mondial en étant proposée à l'UNESCO. La proposition à l'UNESCO ne peut se faire sans y inclure l'ensemble de la Plaine des Sables."

Nous remercions la SEOR pour sa prise de position exprimée de façon parfaitement claire, position qui rejoint l'opinion de bientôt 10 000 signataires de la pétition pour la sauvegarde de la Plaine des Sables.

acsp - 05.08.08 à 23:35 - # - Répondre -

Commenter l'article

Bienvenue. Rejoignez nous, exprimez vous ! acsp974@orange.fr