S'identifier - Contact

Association Citoyenne de Saint-Pierre, Ile de la Reunion
Des habitants de St-Pierre et de l'île de la Réunion, qui s'expriment

OUI à la Réunion, patrimoine mondial UNESCO. MERCI à toutes et tous qui par leur courageuse et historique mobilisation ont permis la REINTEGRATION de la Plaine des Sables dans le BIEN à classer et veillent à sa préservation. VIGILANCE ! THANK YOU. Merci de nous aider par votre adhésion. VIDEOS on http://www.dailymotion.com/ACSP

Utilisation facile du blog, colonne de droite : 1/ INDEX des rubriques avec articles ordonnés par thème 2/ Par mot : pour rechercher un article contenant un mot : dans Recherche, colonne de droite, sélectionner Toutes rubriques, et dans la case vide au-dessous, taper le mot souhaité, puis clic sur Chercher

Rendre au PUBLIC son patrimoine naturel !

NON à la PRIVATISATION de "nout patrimoine" !


Privatisation de la plage PUBLIQUE de Saint-Pierre de La Réunion 2018


Depuis des années, c'est un combat permanent mené par l'Association Citoyenne de Saint-Pierre-REUNION, que celui mené face aux privatisations de l'espace naturel PUBLIC.

 

Nous n'avons eu de cesse de demander aux autorités locales comme à l'Etat (DEAL) de faire respecter la LOI.

Nous n'avons eu de cesse de tirer la sonnette d'alarme !

 

Nos demandes ont toujours été pacifiques et légalistes, mais face au LAXISME généralisé des autorités qui laissent privatiser le patrimoine naturel SANS REAGIR, la naissance d'une réaction violente d'une partie de la population nous semblait être une évidence, et ce qui intervient ce 08/04/2018 à l'Hermitage était largement prévisible.

 

On ne peut plus continuer à l'Ile de La Réunion, tout petit territoire à la population croissante et à l'espace naturel de plages réduit, à privatiser le BIEN PUBLIC.

 

La responsabilité de la situation actuelle n'incombe-t-elle pas directement aux "akaparer" de patrimoine à but lucratif et aux autorités locales et de l'Etat qui, par leur laxisme flagrant, ont engendré frustrations tout en tentant de diviser la population Réunionnaise ?

 

Un seul exemple pour vous montrer l'inaction des autorités :

Depuis des années nous nous opposons à la privatisation de la plage publique de Saint-Pierre par la structure Alizés Plage, qui, non contente de disposer d'une structure en bordure de plage, déborde aussi sur la plage par des tables, chaises, transats, parasols géants avec pieds béton dangereux qui restent à demeure dans la plage. Alizés Plage a même construit un bar SUR la plage.

 

Avec le soutien d'usagers de la plage, nous avions le 13/01/2017 contacté la DEAL et dénoncé ces faits.

Attention, nous ne critiquons pas les employés, qui eux, doivent subir les décisions des chefs.

Rien n'a bougé.

 

Le 05/12/2017, nous avons cette fois remis en mains propres à toutes les autorités un courrier demandant la résiliation de la convention entre la Commune de Saint-Pierre et SNC Alizé Investissement, (suite à délibération du Conseil municipal n°4/135 en date du 28 mai 2008, pour une durée maximale de 12 ans) pour faute grave. Et nous avons cité les éléments juridiques.

 


Ont été réceptionnaires du courrier :

M. Le maire de Saint-Pierre
M. Le sous-préfet de Saint-Pierre,

M. Le procureur de la République
M. Le directeur de la DEAL

M. Le délégué CLSPD, sécurisation et médiation, et Environnement
M. Le directeur Vie citoyenne
M. Le délégué sécurité

M. Le chef de la police municipale


Plus de 4 mois après, malgré une démarche pacifique et légaliste, AUCUNE réponse ne nous a été apportée par ces mêmes autorités.

 

Nous laissons à chacune, chacun, se faire sa propre opinion.

Une question se pose au final : QUI génère la violence puisque les voies légales sont méprisées ?

Pour rafraîchir la mémoire de certaines autorités, il serait bon de relire cet article de 2010, il y a donc 8 ans. Et en 2002, il y a 16 ans déjà, nous avions dû réagir aussi !
http://citoyennedestpierre.viabloga.com/news/pour-le-respect-du-domaine-public-maritime

acsp le 08.04.18 à 17:40 dans Saint-Pierre MER - Version imprimable
- Commenter -

Commentaires

Les évènements de dimanche à St Gilles donneront s, on osee l'espérer  à réfléchir ce restaurateur et les autortés telles que le Maire, le Préfet et sous préfet et la DEAL sur leur inaction voire comnivence avec ceux qui délibérement s'apprprie au nom du businee l'espace public privant ainsi les autres citoyens de leur libre accès. Au nom du pseudo vivre ensemble réunionnais , ces mêmes autorités ont lontemps cru que le citoyen lambda ne va pas se rebiffer , rester dociles- Il est temps qu'elles prennent conscience que cette attitude docile, passive est révolue - Les associations qui alertent , font des recours dans les règles de l'art sont vécues comme étant des empêcheurs de tourner en rond entre compères, comme étant rétrogrades à la "pseudo" modernisation -Leur rôle d'alerte devrait davantage être pris au sérieux par la puissance publique- car ce mépris de même puissance publique est aussi une VIOLENCE insupportable  à l'egard du citoyen qui agit pour sauvegarder le patrimoinecommun de l'ile et le transmettre aux générations futures le moins abimé possible- Mais je croyais naivement que c'était aussi et surtout le rôle de l'ETAT.
Courage et merci à l'association citoyenne de St Pierre pour son engagement  sans faille et bénévole!   

cc - 11.04.18 à 08:31 - # - Répondre -


si les services concernés :  prefet , et ses services . maires premier magistrat dans leur commune ne veulent plus faire appliquer les reglements en vigueurs de "notre république" qui le feront a leur place .??.

citoyens vigilants - 11.04.18 à 15:22 - # - Répondre -

Commenter l'article

Bienvenue. Rejoignez nous, exprimez vous ! acsp974[at]gmail.com