S'identifier - Contact

Association Citoyenne de Saint-Pierre, Ile de la Reunion
Des habitants de St-Pierre et de l'île de la Réunion, qui s'expriment

OUI à la Réunion, patrimoine mondial UNESCO. MERCI à toutes et tous qui par leur courageuse et historique mobilisation ont permis la REINTEGRATION de la Plaine des Sables dans le BIEN à classer et veillent à sa préservation. VIGILANCE ! THANK YOU. Merci de nous aider par votre adhésion. VIDEOS on http://www.dailymotion.com/ACSP

Utilisation facile du blog, colonne de droite : 1/ INDEX des rubriques avec articles ordonnés par thème 2/ Par mot : pour rechercher un article contenant un mot : dans Recherche, colonne de droite, sélectionner Toutes rubriques, et dans la case vide au-dessous, taper le mot souhaité, puis clic sur Chercher

Pour le respect du domaine public maritime !

La plage de St-Pierre n'est pas la propriété d'un commerçant !!! Le 20 décembre "akaparer" toujours en place !!! PLAGE publique qui devient PAYANTE !!! MAIRIE complice ?


Privatisation d'une partie de la plage de Saint-Pierre.
12 décembre 2010.


Question : est-ce une stratégie non avouée des élu(e)s de Saint-Pierre, réfléchie secrètement en 2008 : plage payante, multiplexe et parkings payants, en clair EVACUER toutes les familles qui ne paient pas et apprécient le front de mer et la plage ?
Soit la population s'écrasera et subira, soit elle se révoltera contre ce type de société "apartheid" au profit de quelques-uns, un "apartheid" qui selon nous, n'a pas sa place dans notre Réunion métissée.
Cette régression est-elle soutenue par tous nos élu(e)s ?
Personne n'a la trempe de réagir ?
L'esclavage est-il permanent pour ne pas préserver pour toutes et tous, le domaine public maritime gratuit ?

 
23/12/2010 : Des élu(e)s de Saint-Pierre actuellement en poste nous ont informés de leur totale opposition à l'occupation de la plage. Voilà une réaction que nous apprécions, et nous demandons à ce qu'elle se traduise en actes.
Il faut savoir que le bâtiment Alizés Plage est en partie situé sur le domaine public maritime, ce qui explique qu'il peut disposer d'une autorisation pour son bâtiment, mais il ne faut quand même pas abuser !
 

Cette construction n'est pas le fait de la municipalité actuelle, mais il est hors de question d'accepter que cette structure déborde et qu'elle s'étende sur le sable !
D'autant plus que c'est la commune de Saint-Pierre qui est propriétaire des locaux !

De quel droit ce commerçant pourrait-il disposer à sa guise, aussi du sable de Saint-Pierre ? N'est-ce pas notre patrimoine naturel ?


Privatisation d'une partie de la plage de Saint-Pierre.
12 décembre 2010.


Une honte, sur le sable de Saint-Pierre, nout patrimoine !
 
Nous avions déjà informé les services de la DDE le mercredi 1er décembre, de la tentative de privatisation du domaine public par la structure Alizés Plage qui dispose pourtant déjà (!) d'hôtel et restaurant en bordure directe de plage.
Nous savons que la police municipale de Saint-Pierre est déjà intervenue aux alentours du 26 novembre, et qu'elle a des difficultés avec le propriétaire de la structure, ne serait-ce que pour laisser libre le passage sur trottoir pour les handicapés !
Ce 20 décembre 2010, ce commerçant ose encore s'accaparer le domaine public maritime. Une vraie provocation ! 
 

Ces photos ont été prises ce dimanche 12/12/2010.
La personne embauchée pour l'activité sur la plage affirme qu'elle est arrivée récemment sur l'île, que la structure dispose d'une autorisation de la DDE, mais cette personne est incapable de l'afficher ou même de la montrer.

Aussi, nous avons alerté à nouveau ce jour-même la DDE ainsi que la Sous-Préfecture, et leur avons demandé d'agir au plus vite pour faire respecter le domaine public (partie escaliers et trottoirs financée avec l'argent public) et le domaine public maritime (plage) à Saint-Pierre, où certains commerçants se croient au-dessus des lois, et nous avons demandé la sanction de cette infraction conformément à la réglementation.

Dans une île où la population augmente, chacune, chacun peut comprendre que le respect et l'accès de la population à ses espaces naturels publics et gratuits sont essentiels et nous pensons que cela représente un élément fort de cohésion sociale. D'autant plus que la plage publique de Saint-Pierre est un espace relativement limité.

Pour rappel, déjà en 2002, nous avions du faire face à une privatisation du même type par cette même structure !
A notre demande du 6 octobre 2002, une action très rapide fut menée par la DDE en concertation avec le Parc Marin de la Réunion, et la Mairie, pour empêcher que la plage de Saint-Pierre ne soit privatisée, et reste intégralement en accès libre pour la population (La société Alizé plage avait installé un kiosque « Gervais » pour activités de restauration directement sur la plage, en toute illégalité).
Tentative de privatisation en octobre 2002 et éjection rapide par l'Etat

acsp le 20.12.10 à 13:57 dans Saint-Pierre MER - Version imprimable
- Commenter -

Commentaires

incroyable

St Pierre devient St Gilles en pire. On nous confisque notre plage, nos lagons, nos montagnes pour que quelques accapareurs se fasse encore plus de fric.




C'est d'autant ecoeurant qu'il y a 15 jours La nouvelle ministre de l'Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet et Marie-Luce Penchard, Ministre chargée de l'Outre-mer faisaient de la com en se  félicitant d'etendre aux départements d'outre mer un decret sur les servitudes de passage pour rendre au public l'acces à la mer .

Voila pourquoi le maire est favorable au multiplexe, pourquoi le maire maintient les toilettes fermées et a fait casser le bloc de douches: le but du jeux est de barrer l'acces aux familles qui viennent se baigner sans payer.

Dans les années 90, La Reunion a fait semblant de decouvrir que ca avait ete une erreur de develloper la ville de St Denis en faisant des guettos comme au Chaudron. Aujourd'hui nos elus de St Pierre et Petite ile,  font pareil...

Anonyme - 12.12.10 à 14:55 - # - Répondre -

Re: incroyable

Un choix de société, mais encore faut-il demander l'avis aux habitants.
La problématique est la même à Grand-Anse (encore sur une commune de la fameuse CIVIS) : vous souvenez vous du kokoa, restau de plage vanté par la pub mensongère de  l'hôtel Palm, avec ses transats sur la plage ?
Notre recours au tribunal administratif devrait être jugé fin janvier 2011, presque 4 ans après ..


Est-ce ce type de tourisme "apartheid" que les Réunionnais souhaitent ?

Article du JIR du 24/12/2010 :
www.clicanoo.re/11-actualites/15-societe/268396-on-remet-les-transats-et-la.html

acsp - 24.12.10 à 10:58 - # - Répondre -

doucement, mais surement , le front mer de st pierre  risque d'être   privatisé , vu la gestion douteuse de la ville ? les contrôles inéfficaces des policiers municipaux ,et autres services de l'états !!!. trop de passe droits ,  et de connivences des services concernés. on est en train de reproduire  le schema ( la cote D'AZUR à la REUNION) avec l'aval de certains élu(es) irresponsables!!!

c.l.j - 12.12.10 à 19:31 - # - Répondre -

A quoi servent donc les trottoirs ou bizness sans vergogne

 

L'établissement ici représenté, a déjà gangréné une bonne partie du domaine public sans réaction aucune des autorités, pourquoi ne continuerait il pas? Son concurrent de l'entrée opposée  de Saint Pierre est toujours en action de sape, ou plutôt de colonisation ( sauvage?, tolérée?,bénie?) sans foi ni loi, autre que celle du profit immédiat à tout prix.
A quoi d'autre que (mettre des PV de stationnement sur trottoir,  ou passage piéton), sert la police municipale....Elle ne peut donc verbaliser que monsieur toulemonde?
Combien de poussettes sont obligées de quitter les trottoirs pour aller sur la route ( on marche sur la tête comme les élus d'ailleurs).
Le mal s'amplifie, un autre établissement non loin de là (sur le boulevard) soit disant débit de boisson boite de nuit se transforme en débit de boisson boite de jour sur les trottoirs elle aussi, les piétons eux n'ont qu'à passer sur la piste cyclable. A quand la sono délirante des nuits chaudes en plein jours encore plus chauds?
Quand aux tables chaises sur le sable je pense que l'on va assister à un c'est pas moi c'est lui qui doit gérer, et dans 10 ans des murs auront poussés autour (pour abriter les consommateurs du vent).
Saint Pierre part à la dérive portée par la vague argent, drivée par des élus m'en-foutistes, soucieux de leur prochaine réélection, de leur propre aura, et après eux le déluge.

Il est tout de même surprenant que l'on ai pris un ancien commissaire pour fouiller dans les comptes, et que l'on ai mis un infirmier en charge de la police municipale...serait elle si malade....
 

ticolon - 13.12.10 à 01:06 - # - Répondre -

Re: A quoi servent donc les trottoirs ou bizness sans vergogne

Bonjour,

je suis Jean-Michel PIRON, propriétaire de l'hôtel restaurant Alizé Plage.
Je voudrais simplement porté à votre connaissance que mon occupation du domaine public maritime bénéficie d'une AOT (autorisation d'occupation temporaire du PDM) délivré par la DDE le 17 juilllet 1995 et renouvellé pour 12 ans le 7/11/2008 par la commune de Saint-Pierre depuis que cette dernière à la gestion du DPM pour une durée de 18 ans.
Aussi, je vous serai reconnaissant de ne pas m'accuser d'occuper le DPM sans titre.

Je vous invite donc à manifester votre mécontentement auprès des services concernés si vous voulez remettre en cause un droit républicain qui existe dans toute les stations balnéaires de France.

Pour votre information, une demande importante de mes clients locaux et des touristes ont motivés la remise en place d'un "confort plage". Outre le contentement de cette frange de la population, cela a permis d'assainir cette petite portion de plage où venait se cacher les prostituées (capotes usagées), les drogués (seringues)et fumeurs de zamal, sans parler des gens qui venaient soulager leurs besoins naturels sur le mur ou devant la porte (faute de toilettes publiques). 

Je reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire et vous prie de croire à mon attachement à la préservation du Domaine Public dans la limite des réglementations en vigueur.  

J.M. PIRON
06 92 85 47 21

PIRON - 23.12.10 à 16:00 - # - Répondre -

Re: A quoi servent donc les trottoirs ou bizness sans vergogne

la DDE n'aurait jamais dû donné une AOT SUR  le domaine public maritime ? sur le long terme celà risque de générer des conflits !!..vu le peu d'espace public que représente cette plage à cet endroit!!

J C - 24.12.10 à 12:20 - # - Répondre -

le 20 decembre il s'accapare la plage encore

A priori la DDE n'a pas daigné bouger puisque le 20 decembre le commercant occupe toujours cette portion du domaine publique.

Anonyme - 21.12.10 à 06:22 - # - Répondre -

Bravo à Monsieur PIRON de nettoyer la plage

Oui je vous dis bravo de nettoyer les détritus laissés par les prostitués et autres zamalés.
Je vous donne une meilleure idée, enlevez le paravent ( votre escalier en bois) que vous leur offrez, de notre plage à tous et vous ne serez plus de corvée de chiottes ( enfin vos employés).
De plus je pense que vous avez largement etendu vos ailes ( de construction) depuis l'ouverture de votre établissement.cm² aprés cm² vous avez su transformer les lieux d'aire de jeux en snack et autre.

Saint Pierrois - 15.01.11 à 02:04 - # - Répondre -

Commenter l'article

Bienvenue. Rejoignez nous, exprimez vous ! acsp974[at]gmail.com