S'identifier - Contact

Association Citoyenne de Saint-Pierre, Ile de la Reunion
Des habitants de St-Pierre et de l'île de la Réunion, qui s'expriment

OUI à la Réunion, patrimoine mondial UNESCO. MERCI à toutes et tous qui par leur courageuse et historique mobilisation ont permis la REINTEGRATION de la Plaine des Sables dans le BIEN à classer et veillent à sa préservation. VIGILANCE ! THANK YOU. Merci de nous aider par votre adhésion. VIDEOS on http://www.dailymotion.com/ACSP

Utilisation facile du blog, colonne de droite : 1/ INDEX des rubriques avec articles ordonnés par thème 2/ Par mot : pour rechercher un article contenant un mot : dans Recherche, colonne de droite, sélectionner Toutes rubriques, et dans la case vide au-dessous, taper le mot souhaité, puis clic sur Chercher

Parc national Réunion : un sérieux problème de gouvernance


Remerciements à l'artiste qui a réalisé cette superbe proposition de nouveau logo pour le parc national Réunion ;-) Magnifique, n'est-ce pas ?

La presse a rendu compte ces dernières semaines des nouveaux dérapages dans l’action et les projets du parc national de la Reunion:

- l’accès aux éruptions prochainement payant,
- l’accès à certaines randonnées dans l’enclos prochainement payant,
- l’instauration d’indemnités pharaoniques de logement (3000 € mensuels !) au directeur
- des délégations de pouvoirs au directeur qui s’apparentent de fait aux « pleins pouvoirs », donc à l’autodissolution (démission ?) du conseil d’administration

Dans le même temps, le SCOT Grand Sud, soumis actuellement à consultation du public dans la plus grande discrétion, annonce la privatisation de la piste du volcan : du Pas des Sables au Pas de Bellecombe, pour l’encaissement d’un droit de passage par navette obligatoire et l’installations de boutiques.
Une poignée d’individus ont donc pris le contrôle de nos derniers espaces naturels pour s’en partager les bénéfices au détriment de l’intérêt public sans qu’il puisse y avoir le moindre contrôle, la moindre régulation. Au fait, où sont passées les observations de l’Association Citoyenne de Saint-Pierre, notées le 13 novembre 2008, en mairie de Saint-Pierre pourtant, sur les pages 1 et 2 du dossier de concertation du SCOT ? Encore une manipulation ?

On constate un sérieux problème de gouvernance au sein du Parc national et des dérives certaines dans ses missions de protection et d’accueil.

Les 27 mars 2009, le conseil d’administration (en grande partie les politiques locaux) a adopté 8 délégations de pouvoir au directeur et 24 délégations de pouvoir au bureau (14 personnes dont le noyau principal est composé de Philippe Berne, Paul Verges, Nassimah Dindar…)

Ainsi le conseil d’administration a choisi de signer des chèques en blanc entre autres, pour:

- les marchés et conventions qui n’ont pas besoin de passer par appels d’offres
- les actions en justice et les transactions
- les projets de contrat d’objectifs
- la politique tarifaire du parc
- la commission des appels d’offres
- les demandes d’avis sur les plans locaux d’urbanisme, les schémas de cohérence territoriale
- les demandes d’avis sur les petits et gros travaux au cœur du parc (les inutiles forages de la Plaine des Sables par exemple)
- les demandes d’autorisation d’activités artisanales ou commerciales nouvelles
- la fixation de l’indemnité du président du parc (« je te tiens, tu me tiens par la barbichette…. »)

On en vient donc à se demander le pourquoi de cette démission, et le choix des 88 membres du conseil d’administration de se cantonner à un rôle de potiche …

Le conseil d’administration du 7 décembre 2009 prévoit dans son ordre du jour l’examen du compte-rendu du CA du 30 octobre 2009, tenu sans quorum ! Celui-ci ne peut être validé.
Le parc va-t-il franchir une étape de plus, celle de l’illégalité ?

Pourtant à ce jour, ni la préfecture ni le ministère de tutelle n’ont réagi.
Jusqu’où ?
Jusqu'à quand ?

Cet article a été envoyé à tous les médias. Rubrique Courrier des lecteurs pour la presse. La population doit être informée de la façon dont fonctionne le parc, ainsi que des projets du parc et du SCOT Grand Sud.

- accès éruption payant : http://archives.clicanoo.com/index.php?page=archive.acheter&id_article=226771

- 3000 euros : www.zinfos974.com/Le-directeur-du-Parc-national-a-la-folie-des-grandeurs_a12506.html
- scot grand sud : www.scotgrandsud.fr/part_02b.php
- 8 délégations au directeur : www.reunion-parcnational.fr/RAA/IMG/pdf/2009-05.pdf
- 24 délégations au bureau : www.reunion-parcnational.fr/RAA/IMG/pdf/2009-04-3.pdf

Précision apportée par le PNR (qui n'avait pas apporté de démenti à Zinfos974) au Quotidien de la Réunion : la concession de logement du directeur du PNR n'est que de 1700 euros/mois .. Nous pensons à tous nos jeunes diplômés bac+5 et au-delà, au chômage ou au RMI .. Et pour ce qui est du titre de l'article suivant, il est plus que discutable ..
Source : www.lequotidien.re/

acsp le 05.12.09 à 09:47 dans Développement durable ? (Réunion) - Version imprimable
- Commenter -

Commentaires

ZEURO le sauveur

les eruptions sont dangereuses ont le sait bien alors Zeuro arrive et va tout resoudre. Le danger va disparaitre.
 Bien sur le prefet qui lui ira constater plusieurs fois avec ses acolytes que le danger est bien là va d'abord le faire en utilisant tous les moyens que nous contibuables payons, hélicoptere,escorte,... pas de marche à pied c'est dangereux... et en plus ca fatigue, et c'est lui qui paye de sa personne.
Apres une tirelire qui ira dans la poche de nos bons vieux amis de toujours sera placée au portail du volcan et là miracle le danger disparaitra.
Il en est de même à chaque fois pour notre securite, on taxe..., ici l'eau, ici les voitures, là bas le conducteur distrait, je vous le dit l'air que nous, cons(de)citoyens respiront sera un jour taxe, et ne pourra respirer que celui qui aura payé sa facture. On retourne tout droit au regime feodal juste les armes et les procedures sont differentes. La dime et la gabelle sont deja de retour.
Pour en revenir au volcan ils ont bien su s'y prendre on etouffe toutes envie de pratiquer le site,(aucune revendication du peuple à qui on demande de regarder ailleur,gripe A, rechauffement climatique, eco tout ce que vous voudrez) puis on vous le rend mais payant et alors la meilleure c'est qu'on trouvera des gens pour dire ouf Merci de nous avoir rendu notre volcan.
On fait du biznes avec notre patrimoine, et on devrait dire merci. 
Remarquez ils ont raison, pas une seule voix de politique de quelque bord que ce soit ne s'est manifestée, ce qui confirme bien que la droite la gauche le haut le bas le centre, le dessus le dessous, sont bien constitués de rats qui ne pensent qu'à s'engraisser aux dépends des autres.
J'arrete là car mon sang y bouille

ti colon - 06.12.09 à 21:52 - # - Répondre -

Lien croisé

Parcs nationaux : à qui profite le crime ? - Parc National des Calanques : "Parc national Réunion : un sérieux problème de gouvernance"

Anonyme - 26.04.10 à 16:07 - # - Répondre -

Re: Lien croisé

Bonjour 

LE PARC NATIONAL DES CALANQUES EST EN PREPARATION 

NOUS N EN VOULONS PAS 

NOUS AVONS FAIT VENIR LE DEPUTE  JEAN LASSALLE  POUR UNE REUNION D INFORMATION SUR LES DERIVES DE LA LOI 2006 ......LE DEPUTE JEAN LASSALLE  PN DES PYRENEES ATLANTIQUES  A CREER UN BULLETIN  D INFORMATION  ' RESISTER'  .

SUITE A SA VENUE NOUS VOULONS AIDER LES PN QUI ONT DES PROBLEMES. D OU LA CREATION 

COLLECTF NATIONAL     " DES RACINES ET DES HOMMES"     PROTEGER SANS INTERDIRE


PRESIDENT  JEAN LASSALLE  député maire de Lourdios_ Ichére  et conseiller Général de la vallée dASPE
VICES PRESIDENTS   B de CROZET  Présidente du comité écologique de la CIOTAT bdecrozet@gmail.com
Robert Casadebaig  Maire de Laruns    ossau.aspe@voila.fr    
Claude Leloustre COLLECTIF des " les amis de la Rade "   radelibre@gmail.com      

VENEZ NOUS REJOINDRE
            DANS UN ETAT DE DROIT LA LIBERTE EST LA REGLE L INTERDIT EST L EXCEPTION 
     DANS UN PN C EST L INTREDT QUI EST LA REGLE ET LA LIBERTE  L EXCEPTION.....                             




b de Crozet - 16.05.10 à 14:12 - # - Répondre -

petite nuance au sujet du parc de la Reunion

Les derives constatées au Parc de la Réunion, ne sont pas sur le sujet de "trop d'interdiction" mais:

- de l'orientation vers la marchandisation des espaces naturels au detriment de la conservation et de l'acces libre et gratuit du public

- du comportement en apparatchik du bureau du president et du directeur du parc: opacité, langue de bois, voyages divers, indemnités diverses, decisions en totale contradiction avec le droit administratif, politique immobiliere qui ressemble à une future gabagie avec l'implantation de 2 sieges (st Denis et Plaine des Palmistes)

- de l'attitude passive du conseil d'administration qui se contente d'un role de "chambre d'enregistrement"

Anonyme - 17.05.10 à 08:29 - # - Répondre -

Lien croisé

Parc National des Calanques : "<h5><ul><li><a href="http://citoyennedestpierre.viabloga.com/news/parc-national-reunion-un-serieux-probleme-de-gouvernance" hreflang="fr">Un sérieux problème de gouvernance</a></li>"

Anonyme - 13.09.10 à 21:59 - # - Répondre -

A quoi joue Orange Réunion sur son site ?

Nous avions posté un commentaire  sur le site reunion.orange.fr/news/ au sujet de leur article reunion.orange.fr/news/reunion/valoriser-sensibiliser-et-informer,573032.html intitulé "Valoriser, informer, sensibiliser". Notre commentaire n'a pas été publié, cela semble devenir une habitude pour ce site ! Voilà donc un site exemple de pseudo-information bien orientée. Il faut croire que nos remarques sont judicieuses et bien trop dérangeantes pour certains en place ..

Voici notre commentaire apparemment trop subversif, sûrement parce qu'il met en avant la population et non les organismes financiers :

"Les Réunionnais n’ont pas attendu le parc pour protéger l’île, surtout quand le bureau du parc n’a pas bougé face au projet géothermique de l’ex-région. Sans la mobilisation historique avec pétition à 16 000 signataires Réunionnais et touristes du monde entier, cette zone n’aurait pas été préservée et le classement raté comme la 1ère fois. Alors, le parc peut continuer à occulter cette mobilisation, il ne pourra pas changer l’Histoire. Pourquoi le parc a-t-il honte de ce mouvement populaire qui a pourtant été essentiel ? Pourquoi préfère-t-il mettre en avant la coopération avec des organismes financiers ?"

http://citoyennedestpierre.viabloga.com/

acsp - 15.09.10 à 23:04 - # - Répondre -

Lien croisé

Les Parcs Nationaux et la finance internationale. | infobassinarguin : "Site de l’Association citoyenne de Saint Pierre, Ile de la Réunion : http://citoyennedestpierre.viabloga.com/news/parc-national-reunion-un-serieux-probleme-de-gouvernance"

Anonyme - 19.10.11 à 19:26 - # - Répondre -

Commenter l'article

Bienvenue. Rejoignez nous, exprimez vous ! acsp974@orange.fr