S'identifier - Contact

Association Citoyenne de Saint-Pierre, Ile de la Reunion
Des habitants de St-Pierre et de l'île de la Réunion, qui s'expriment

OUI à la Réunion, patrimoine mondial UNESCO. MERCI à toutes et tous qui par leur courageuse et historique mobilisation ont permis la REINTEGRATION de la Plaine des Sables dans le BIEN à classer et veillent à sa préservation. VIGILANCE ! THANK YOU. Merci de nous aider par votre adhésion. VIDEOS on http://www.dailymotion.com/ACSP

Utilisation facile du blog, colonne de droite : 1/ INDEX des rubriques avec articles ordonnés par thème 2/ Par mot : pour rechercher un article contenant un mot : dans Recherche, colonne de droite, sélectionner Toutes rubriques, et dans la case vide au-dessous, taper le mot souhaité, puis clic sur Chercher

ALERTE : La forêt des hauts de l'ouest sinistrée !

Après les incendies, les psylles ! Complété le 28/12/2018


Déchets des psylles sur table de pique-nique.
Sur fond de tamarins défoliés. Décembre 2018.
Route du Maïdo. Ile de La Réunion.

Déjà en janvier 2016, il y a déjà presque 3 années, l'Association Citoyenne de Saint-Pierre-REUNION avait tiré le signal d'alarme face à l'infestation des Tamarins par les psylles dans la zone du volcan.
Nos informations argumentées avaient à l'époque été reprises par tous les médias locaux.

Article très détaillé que nous vous conseillons :
http://citoyennedestpierre.viabloga.com/news/alerte-aux-psylles-a-la-reunion-un-scandale-a-l-ile-de-la-reunion

En ce mois de décembre 2018, nous sommes dans l'obligation d'alerter à nouveau sur une situation qui apparaît catastrophique dans les hauts de l'Ouest !

Sur la route ultra-touristique du Maïdo, au niveau de l'intersection avec la route forestière des Tamarins menant au Tévelave, les tamarins sont entièrement défoliés et offrent un paysage bien sombre malgré le soleil !


Tamarins défoliés !


Le "triste spectacle" des ces tamaris défoliés est encore plus saisissant dans le brouillard !

Non pas à cause d'une sécheresse, mais à cause des psylles !

Pour rappel, ce sont de petits moucherons, en fait des mini-cigales, qui prélèvent la sève des feuilles et les font tomber en masse. Ces petits insectes sévissent au Volcan depuis 2014 où ils pullulent en été. Là haut, beaucoup de tamarins, plus ou moins nains en raison de leurs conditions de vie difficiles, en sont morts. Les grands tamarins des forêts des hauts de l'ouest semblaient épargnés jusqu'à présent.

Quel est l'avenir de ces beaux arbres endémiques qui font de la tamarinaie un milieu unique au monde, tant apprécié des Réunionnais et des touristes ?
Arbres qui ont de plus, une forte valeur économique en fournissant un bon bois d'ébénisterie.
Les psylles, insectes piqueurs peuvent leur transmettre en plus des maladies fongiques, des virus.


Psylle adulte et oeufs jaunes, et juvénile en dessous et à gauche.

Les psylles qui pullulent en été, se reproduisent et se développent à grande vitesse. Ils produisent des déchets (restes de mues, déjections, miellat colonisé par des moisissures) qui tombent sous les arbres et saupoudrent sol, végétation, tables de pique-nique, surface des bassins de baignade, d'une poudre blanche. Est-elle allergisante ?  




Infestation des mares et bassins par les déchets des psylles qui forment un tapis blanchâtre.
Impressionnant !

Peut-on compter sur un bon cyclone pour nous débarrasser de cette nouvelle peste animale plutôt néfaste pour l'économie forestière, le tourisme et la santé humaine ?
Il est à craindre que non, malheureusement, car les psylles ont résisté et peut-être même profité des pluies exceptionnelles de la première moitie de l'année 2018.

Qelles actions concrètes ont été menées avec les budgets publics face à cette infestation connue depuis des années ?
La lutte contre les espèces invasives n'est-elle pas une priorité à la Réunion ?
Le Parc National Réunion, l'ONF ne doivent-ils pas être en 1ère ligne face à ces menaces, qui pèsent de plus sur le maintien de notre label Patrimoine mondial ?

Ces organismes sont actuellement en situation d'échec, incapables de sauvegarder le patrimoine, alors qu'ils sont informés depuis des années. 
Comment cela est-il possible ? A part des réunions, quelles actions concrètes ont-ils mené ?
L'invasion des psylles constitue pourtant une catastrophe aussi bien écologique, qu'économique !

L'omerta habituelle à la Réunion n'arrivera pas à dissimuler ni le manque de réactivité, ni la catastrophe !



On aurait pu espérer que cette larve de coccinelle mangerait un psylle. Même pas, elle dévore un puceron ...



VIDEO
Tamarins des hauts défoliés.
Sur la route touristique du Maïdo.
Déchets des psylles sur tables de pique-nique, à la surface des bassins.
Décembre 2018.
On peut visionner cette vidéo sur Youtube en taille plus grande 1920*1080


Suite à notre alerte, JT Antenne Reunion 28/12/2018
https://www.linfo.re/la-reunion/societe/le-psylle-envahit-la-reunion-et-menace-les-tamarins

Nous laissons chaque citoyenne et citoyen de La Réunion faire sa propre analyse de l'évolution de la situation,  du "travail et des réponses" du Parc national, du CIRAD, de l'ONF .... alors que l'alerte a été lancée depuis des années, et que les impacts écologue et économique peuvent être majeurs !
La situation catastrophique dans les forêts de l'ouest au bois de tamarin réputé en ébénisterie, est occultée ...

La relecture de notre article de janvier 2016 apportait déjà des éléments bien plus argumentés et illustrés. Et sans un seul euro d'argent public, selon le strict bénévolat ...

acsp le 21.12.18 à 16:37 dans Nature Faune Flore Infos - Version imprimable
- Commenter -

Commentaires

office national des forêts, et les super specialistes du parc national, attendent  que tous tamarins des hauts soient decimés pour sortir de leur bureaux climatisés!!!.

TAMARIN becqué!!. - 29.12.18 à 14:01 - # - Répondre -

Commenter l'article

Bienvenue. Rejoignez nous, exprimez vous ! acsp974[at]gmail.com