S'identifier - Contact

Association Citoyenne de Saint-Pierre, Ile de la Reunion
Des habitants de St-Pierre et de l'île de la Réunion, qui s'expriment

OUI à la Réunion, patrimoine mondial UNESCO. MERCI à toutes et tous qui par leur courageuse et historique mobilisation ont permis la REINTEGRATION de la Plaine des Sables dans le BIEN à classer et veillent à sa préservation. VIGILANCE ! THANK YOU. Merci de nous aider par votre adhésion. VIDEOS on http://www.dailymotion.com/ACSP

Utilisation facile du blog, colonne de droite : 1/ INDEX des rubriques avec articles ordonnés par thème 2/ Par mot : pour rechercher un article contenant un mot : dans Recherche, colonne de droite, sélectionner Toutes rubriques, et dans la case vide au-dessous, taper le mot souhaité, puis clic sur Chercher

Pour quand une eau à boire conforme à Saint-Pierre ?

Nous avions informé et fait des propositions

En 2007, l'association Citoyenne de Saint-Pierre avait mis en demeure la Mairie de Saint-Pierre de fournir une eau réellement potable, conforme à la loi.
Le bulletin DRASS sur la "Qualité des eaux" 2008, parvenu dans nos boîtes en septembre 2009 (visiblement il existe malheureusement un manque criant de personnel dans certains services publics) confirme à tout le public ce que nous avions dénoncé. Nous avions dès 2007 demandé un traitement des eaux polluées des forages "La Salette" au charbon actif. Il serait intéressant que la Mairie informe la population de l'échéancier pour qu'enfin une eau conforme soit servie aux habitants qui paient pourtant des taxes en grosse augmentation.

Que l'on cesse de nous ressortir le bla bla "Les teneurs en pesticides restent modérées et inférieures à 20% de la valeur sanitaire maximale recommandée par l’Organisation Mondiale de la Santé (2 μg/l). L’eau distribuée peut continuer à être utilisée pour la boisson et la préparation des aliments."
Nous savons bien que l'accumulation des doses de pesticides dans l'organisme humain ne peut qu'être finalement nocive. Et la loi précise bien que, pour qu'une eau soit conforme en France, la limite en pesticide est 0,10 μg/l.
Et puisque tout serait alors idéal dans le meilleur des mondes, pourquoi réagit-on enfin pour réaliser le traitement au charbon actif ? Le Code de la Santé publique, il ne servirait donc à rien ? Il est clair que ne plus pouvoir fournir de l'eau poserait un problème très grave aux élu(e)s ... Soyons donc sérieux, il y a urgence à fournir une eau conforme, la situation est actuellement illégale.

Extrait du document DRASS :


 

acsp le 17.09.09 à 15:11 dans Saint-Pierre EAU - Version imprimable
- Commenter -

Commentaires

Pesticides : l'INRA brise un mythe

L'INRA vient de publier une étude qui fera date dans l'histoire de l'agriculture

 "Dans les limites inhérentes à la méthode et aux données utilisées, les travaux montrent qu’une réduction de l’ordre de 30% du recours aux pesticides à l’échelle nationale serait possible avec des changements de pratiques substantiels, mais sans bouleversement majeur des systèmes de production, et avec des effets sur les niveaux de production et les marges variables selon les secteurs de production et les niveaux de prix. En grandes cultures, qui représentent la majorité des surfaces et de l’utilisation des pesticides, les marges seraient peu ou pas touchées dans le contexte de prix de 2006, mais une baisse de production d’environ 6% serait observée."


suite: blog d'Arnaud Gossement

Anonyme - 31.01.10 à 15:16 - # - Répondre -

Commenter l'article

Bienvenue. Rejoignez nous, exprimez vous ! acsp974@orange.fr