S'identifier - Contact

Association Citoyenne de Saint-Pierre, Ile de la Reunion
Des habitants de St-Pierre et de l'île de la Réunion, qui s'expriment

OUI à la Réunion, patrimoine mondial UNESCO. MERCI à toutes et tous qui par leur courageuse et historique mobilisation ont permis la REINTEGRATION de la Plaine des Sables dans le BIEN à classer et veillent à sa préservation. VIGILANCE ! THANK YOU. Merci de nous aider par votre adhésion. VIDEOS on http://www.dailymotion.com/ACSP

Utilisation facile du blog, colonne de droite : 1/ INDEX des rubriques avec articles ordonnés par thème 2/ Par mot : pour rechercher un article contenant un mot : dans Recherche, colonne de droite, sélectionner Toutes rubriques, et dans la case vide au-dessous, taper le mot souhaité, puis clic sur Chercher

Ponte des coraux à la Réunion Février 2016.

Une première à la Réunion en année bissextile !

C’est une première à l’Ile de la Réunion, l’observation de ponte de plusieurs espèces de coraux à la fin février, en cette année 2016, un évènement exceptionnel. D’autant plus exceptionnel qu’il faudra attendre 4 ans pour observer (peut-être) une nouvelle ponte un 29 février 2020 !

Malgré des conditions de mer difficiles, un climat particulièrement pluvieux, Gaëtan Hoarau, photographe de Nature, agrégé de sciences, a pu observer 3 nuits consécutives la reproduction de coraux sur la côte sud de la Réunion, à Etang-Salé-les-bains.
Bien sûr, ce ne fut pas si simple, sur un site avec des conditions pouvant présenter du danger, mais préparation, organisation et intuition ont permis de vivre ce rendez-vous avec la Nature.

En à peine 5 ans, c’est au total 11 observations de pontes qu’il a déjà réalisées et filmées, et qu’il partage avec le grand public de la Réunion, en cohérence avec le combat mené avec l’Association Citoyenne (dont il est le président) pour une meilleure connaissance, un respect, et une plus grande appropriation par les habitants de la Réunion du patrimoine naturel de leur île, qui, nous y sommes attachés, doit rester d’accès libre et gratuit.

Engagé pour la préservation du patrimoine naturel depuis une vingtaine d’années déjà, c’est en 2012, qu’il a eu l’idée de s’intéresser librement au phénomène de reproduction des coraux, jusque là très peu connu du public, et limité à quelques cercles d’initiés, ce qui ne peut être satisfaisant si l’on veut sensibiliser l’ensemble de la population à la préservation de ces petits animaux, les polypes coralliens.

En novembre 2012, ses images de la 1ère ponte de coraux photographiée à Saint-Pierre ont été diffusées dans les médias, et depuis il n’a cessé d’offrir au grand public photos et vidéos de pontes spectaculaires à Saint-Pierre (c'était une première en novembre 2012)  et désormais en 2016 à Etang-Salé.




Favites

Ces dernières pontes de fin février 2016 ont concerné des coraux massifs de type Favites, mais aussi un corail cerveau Platygyra daedalea, ainsi qu’une autres espèce encroûtante identifiée par Gaëtan Hoarau comme Acanthastrea echinata, délivrant des toutes petites grappes d’oeufs de couleur jaune orangé. Une vraie première à la Réunion.






Favites chinensis

Les films réalisés devenant de véritables documents, ils seront mis à disposition aussi bien des médias que de la Réserve Nationale Marine de la Réunion et du Muséum d’Histoire Naturelle de Paris pour étude car il y a encore beaucoup à apprendre sur la reproduction des coraux.


Corail non identifié pour l'instant.
Les recherches menées par Gaëtan H. ont enfin permis de l'identifier :
Acanthastrea echinata.

 
L’expérience acquise par 11 observations permet d’affirmer que si les pontes ont bien lieu après la pleine Lune, il n’est pas nécessaire que la Lune soit visible sur site pour la ponte. Un facteur déclenchant certain reste la marée au plus bas, et la ponte s’effectue alors à marée montante (ce qui rend parfois bien difficile la prise de vue vidéo) avec un laps de temps dépendant des espèces.
De plus, 2016 a démontré que fin janvier et aussi fin février correspondent à des périodes de ponte mais pas forcément des mêmes espèces. Si leptoria phrygia avait pondu massivement fin janvier, ce ne fut pas le cas fin février. Par contre Platygyra daedalea a pondu en janvier et février à nouveau.




Platygyra daedalea

Une même colonie peut pondre 2 soirs de suite, ce qui a été constaté pour 2 types de coraux en cette fin février.

Pour en voir davantage, photos et videos pour chaque espèce sur :
www.flickr.com/photos/outofreunionisland/

acsp le 07.03.16 à 02:34 dans Nature Faune Flore Infos - Version imprimable
- Commenter -

Commentaires

Bravo et merci !

 Bravo Gaëtan, voilà de très bons supports pour les recherches à venir.
Et en plus c'est beauuuuu !!!! 

Amitiés. 

Nathalie - 13.03.16 à 00:48 - # - Répondre -

Commenter l'article

Bienvenue. Rejoignez nous, exprimez vous ! acsp974@orange.fr