S'identifier - Contact

Association Citoyenne de Saint-Pierre, Ile de la Reunion
Des habitants de St-Pierre et de l'île de la Réunion, qui s'expriment

OUI à la Réunion, patrimoine mondial UNESCO. MERCI à toutes et tous qui par leur courageuse et historique mobilisation ont permis la REINTEGRATION de la Plaine des Sables dans le BIEN à classer et veillent à sa préservation. VIGILANCE ! THANK YOU. Merci de nous aider par votre adhésion. VIDEOS on http://www.dailymotion.com/ACSP

Utilisation facile du blog, colonne de droite : 1/ INDEX des rubriques avec articles ordonnés par thème 2/ Par mot : pour rechercher un article contenant un mot : dans Recherche, colonne de droite, sélectionner Toutes rubriques, et dans la case vide au-dessous, taper le mot souhaité, puis clic sur Chercher

Piton de l'Eau et l'EXCLUSION d'une balade plébiscitée FAMILIALE à la Réunion !

CENSURE insidieuse de notre argumentation.


Un scandale de plus à la Réunion.
655 000 euros d'argent public pour quelques-uns et EXCLUSION des familles !

On comprend parfaitement comment les familles avec jeunes enfants, personnes âgées, et les marcheurs occasionnels, vont de fait être EXCLUES de cette découverte du Piton de l'Eau, la longueur de la marche devenant double, de l'ordre de 20 km AR.

 
Nous avons envoyé le 15 février 2011 un courrier de lecteurs à la presse.
Le JIR ne l'a pas (encore) publié.
Le Quotidien a utilisé quelques mots de notre article pour réaliser le 16 février, un article ne présentant que le seul point de vue de l'ONF.
A notre demande, le Quotidien a publié ce jeudi 17 février, une partie de notre courrier de lecteurs, en amputant notre passage relatif à la responsabilité de l'ONF dans la gestion des déchets et enlevant le paragraphe où nous faisions comprendre que ce ne sont pas les familles avec enfants et personnes âgées randonnant au Piton de l'Eau qui sont pyromanes !


Nous vous permettons de comparer pour comprendre comment, insidieusement, on censure.
Merci de comparer notre courrier de lecteurs et ce que le Quotidien a publié.

Courrier des lecteurs de l'Association Citoyenne de Saint-Pierre :

Le Piton de l'Eau a été privatisé : un véritable racket ! Une honte !
Plus que jamais, la politique du missouk et du fait accompli continue. EXCLUSION des Réunionnais et des touristes, organisée sournoisement, d'une vraie balade reconnue et plébiscitée familiale à la Réunion ! QUELS ELUS ont OSE EXCLURE ainsi la population ?

La piste du Piton de l’Eau c’est, à partir de la route goudronnée du volcan, cinq kilomètres de piste carrossable qui mènent à un portail et un parking. Et à partir de ce parking, elle se prolonge encore cinq autres kilomètres plus bas, pour desservir les concessions des cinq éleveurs qui y pratiquent l'élevage extensif de bovins. C’est une promenade très prisée des familles puisque les seuls 5 kilomètres de marche restants après le portail la rendent accessible à la fois aux personnes âgées, aux enfants, aux non marcheurs habituels. Les 5 éleveurs du site possèdent la clé du portail. Bovins et marcheurs ne se croisent jamais puisque les pâturages sont clos par des barbelés.

Depuis la fin de l’année de 2010 des travaux de réfection ont lieu sur cette piste. Jusque-là rien d’anormal si ce n’est que fin janvier, l’ONF a fermé cette piste dès son tout-début, par une barrière et un cadenas : la piste devient donc désormais privatisée sur 10 km. Renseignement pris auprès du parc, cette fermeture est définitive et durera au-delà des travaux en cours. C’est donc une marche doublée, passant à 20 km aller-retour à pied qui est maintenant imposée aux familles (enfants, personnes âgées) pour se rendre sur l’un des sites touristiques les plus connus; avec la dénivelée et l’exposition à la montée des nuages en milieu de journée, soyons clairs, cela revient en pratique à interdire le site au plus grand nombre. C’est un scandale et une honte tant sur le fond que sur la forme.

Censuré :
(Rien ne justifie cette interdiction, surtout pas le dernier incendie qui n’a pas été causé par des promeneurs mais des pyromanes qu’aucune barrière n’arrêtera jamais. Quant au prétexte des déchets, il faut rappeler que c’est l’ONF qui toujours incité les usagers à ne pas ramener leur déchets en disposant ça et là des poubelles autour desquels les immondices s’accumulent, contribuant à la prolifération des rats.

Sur la façon de procéder, rappelons qu’en septembre 2008, une mission du Ministère de l'Ecologie avait conclu à de graves problèmes de gouvernance au sein du parc. On aurait pu espérer que le départ du directeur du parc eût été l'occasion de mettre fin aux dérives en missouk; on constate qu'il n'en est rien, bien au contraire.
)

Le comble du cynisme, c’est bien la communication faite au mois de décembre par le président du conseil d’administration, qui vantait de prochains travaux d’accessibilité dans le cœur du parc pour les handicapés. La semaine suivante, l’ONF neutralisait les 2 aires de pique-nique juste avant le terminus de la piste du pas de Bellecombe, là-même où le bureau du parc avait autorisé à l’unanimité le 3ème projet de forage géothermique ...

La charte du parc n’a même pas encore été présentée à la population, que des élus (avec l’assentiment des membres du conseil d’administration ?) cautionnent déjà la confiscation des espaces naturels, suppriment une soupape sociale, pour simplement asseoir des intérêts privés et commerciaux.

Pour l’Association Citoyenne de St Pierre, cette confiscation d’espaces naturels patrimoniaux représente une trahison inacceptable.
Aussi nous demandons, dès la fin des travaux, la suppression de cette récente nouvelle barrière pour permettre à tout le monde de pouvoir continuer à effectuer raisonnablement EN FAMILLE la balade du Piton de l’Eau, 10 km à pied AR à partir du parking, et non 20 km à partir de la route goudronnée.

http://citoyennedestpierre.viabloga.com/

Et, ce qui a été publié dans le Quotidien: La partie en jaune fluo de notre courrier a bien été censurée.
 

www.lequotidien.re/opinion/le-courrier-des-lecteurs/151977-le-piton-de-eau-privatise-un-veritable-racket-une-honte.html
 

acsp le 17.02.11 à 14:03 dans Volcan - Version imprimable
- Commenter -

Commentaires

apres une longue politique de destruction massive de nos forêts (replantation en cryptoméria, eucalyptus, ect...) donc dévastation de notre forêt primaire dans les hauts par l'onf.voila qu'un groupuscule de gens( euh scientifique pardon) se permettent en partenariat avec la REGION d'escamoter un itinéraire fortement fréquenter par une certaine  population !! le gros  probléme c'est qu'on n'a jamais été capable de concilier circuit tourristique et propreté alors qu'on a taux de chômage inacceptable ,cerise sur le gâteau on utilise si je lis bien: 655000euros d'argent public pour rendre carrossable cette itinéraire pour 5 éleveurs qui vont faire de l'élevage extensif,  (privatisation déguisée),comprenne qui pourra,,?? .

citoyens vigilants?? - 17.02.11 à 15:02 - # - Répondre -

HONTE à nos dirigeants.

Le Quotidien de La Réunion, le 02 juin 2015, p. 14

PLAINE DES CAFRES – PIQUE NIQUE AU PITON SEC La construction des aires d'accueil de Piton Sec est achevée. Ils compensent les aires de pique-nique du Bois Ozoux, supprimés pour la protection des espaces naturels dans lesquels ils étaient implantés. Et ce malgré les manifestations du Cmac (Collectif pour le maintien des activités au cœur du Parc).

Pour la protection des petits Tamarins des Hauts, la route forestière du Piton de l'Eau est désormais interdite d'accès.

Note de l'Association Citoyenne : une véritable escroquerie puisque 650 000 euros d'ARGENT PUBLIC a été utilisée pour refaire la route et la réserver à quelques éleveurs !
Le prétexte donné dans le Quotidien est fallacieux, et nos articles expliquent bien que cette décision revient à EXCLURE les familles d'une balade qui était accessible à toutes et tous.

Une vraie HONTE pour les décisionnaires qui pourtant autorisent (ah oui, y a pas que des éleveurs) l'accès aux entreprises de loisirs payantes avec Seegways, et autres engins PAYANTS !

Et que l'on arrête de "taze a nou" avec leurs projets soi-disants pour handicapés pour justifier leurs bétonnages un peu partout alors qu'ils EXCLUENT les familles Réunionnaises de leur patrimoine naturel pour le rendre PAYANT !

acsp - 03.06.15 à 21:11 - # - Répondre -

Commenter l'article

Bienvenue. Rejoignez nous, exprimez vous ! acsp974@orange.fr