S'identifier - Contact

Association Citoyenne de Saint-Pierre, Ile de la Reunion
Des habitants de St-Pierre et de l'île de la Réunion, qui s'expriment

OUI à la Réunion, patrimoine mondial UNESCO. MERCI à toutes et tous qui par leur courageuse et historique mobilisation ont permis la REINTEGRATION de la Plaine des Sables dans le BIEN à classer et veillent à sa préservation. VIGILANCE ! THANK YOU. Merci de nous aider par votre adhésion. VIDEOS on http://www.dailymotion.com/ACSP

Utilisation facile du blog, colonne de droite : 1/ INDEX des rubriques avec articles ordonnés par thème 2/ Par mot : pour rechercher un article contenant un mot : dans Recherche, colonne de droite, sélectionner Toutes rubriques, et dans la case vide au-dessous, taper le mot souhaité, puis clic sur Chercher

MULTIPLEXE face à la plage, une aberration. Suite. Actualisé 10/10/10

Porter la parole des citoyens à la CNAC. Publié 05/10/10

Suite aux nombreuses demandes et remarques exprimées dans les médias, et vu l'absence totale de concertation avec la population alors que l'on aménage un lieu exceptionnel de notre ville, le front de mer, ce qui va impacter la vie quotidienne à Saint-Pierre, l'Association Citoyenne a décidé de porter la voix de la population méprisée localement.
Les citoyens ne peuvent plus continuer à faire des efforts, seulement payer et subir tous les projets d'aménagement, sans aucune information préalable ni consultation.
Des réactions apparaissaient déjà en 2008 : citoyennedestpierre.viabloga.com/saint_pierre_multiplexe_lieu_contestable.shtml

L’Association Citoyenne de Saint-Pierre a donc envoyé le 29 septembre 2010 à la CNAC Commission Nationale d'Aménagement Commercial (statuant en matière cinématographique), un recours suite à la décision de la CDAC de la Réunion publiée le 3 septembre 2010 par la Préfecture, autorisant sur le front de mer (« centre ville ») de Saint-Pierre, la création d’un gigantesque cinéma multiplexe
(10 salles et 1 876 fauteuils).

Bien sûr, les habitants du Sud, tout comme ceux du Nord de l’île, rêvent d’un cinéma moderne, facile d’accès et avec des parkings sécurisés.
Cependant, au vu l’art L110 du Code de l’urbanisme, le projet présenté et approuvé par la CDAC est totalement inacceptable quant à l’emplacement choisi :
- Aucune concertation ou consultation des habitants et associations locales n’a eu lieu.
- Normalement, le parti d’aménagement adopté doit tenir compte de l’équilibre à respecter entre d’une part les milieux urbains, et d’autre part, les milieux naturels à protéger en raison de la richesse des paysages et de l’intérêt écologique du site. Or le projet choisi se trouve très exactement face à la plage et au lagon. Ce lagon est l’un des plus beaux de l’île (qui n’en possède que 5 au total, situés pour la majorité dans l’ouest), et il est l’un des joyaux paysagers et de biodiversité de La Réunion.
- La circulation sur ce front de mer est déjà très problématique et ingérable. L’étranglement journalier est incessant, la circulation très dense et régulièrement embouteillée, le manque perpétuel de places de stationnement qui sera aggravé (car il y a de grands ensembles résidentiels récents), ne plaident pas en faveur de cet équipement en ce lieu.
On peut très logiquement s'attendre à une aggravation des problèmes évoqués, conduisant à une asphyxie de la zone, empoisonnant la vie des habitants et pénalisant les commerces existants. La vocation balnéaire de Saint-Pierre sera en grande partie sacrifiée.
- La réalisation de ce projet à cet emplacement a aussi pour résultat d’augmenter la densité d’équipement cinématographique en la concentrant dans le seul centre-ville de St-Pierre qui a déjà 2 salles de cinéma, ainsi qu’une salle de cinéma « Art et essai ». A terme, ce projet fera sûrement disparaître ces deux équipements qui sont des salles traditionnelles auxquelles la population est attachée, car faisant partie de son histoire. Pourquoi ne pas créer des salles en nombre et échelle adaptées aux besoins dans chaque ville, ce qui créerait des emplois de proximité dans chacune d'elles.
- Or, les porteurs du projet affirment que cet équipement s’adresse au bassin de vie du Sud (les 10 communes : les Avirons, l'Etang-Salé, Saint-Louis, Cilaos, l'Entre-Deux, Le Tampon, Saint-Pierre, Petite-Île, Saint-Joseph et Saint-Philippe), donc potentiellement à plus de 300 000 personnes, véhiculées, que l’on va concentrer au cœur d’une ville.
Si cet équipement s’adresse aux habitants du Grand Sud, pourquoi vouloir donc l’installer sur le front de mer, en un lieu (en cul de sac) surchargé, et où se concentrent déjà bon nombre d’activités (le port de plaisance et de pêche, le casino, les nombreux restaurants, rondavelles, bars et discothèques, plage, jardins et zone de pique-nique, le Conservatoire Régional de Musique, et la Caisse d’Allocations Familiales, administration très sollicitée par la population du Sud ?

Au vu de ces arguments, il nous apparaît que la CDAC a pris une décision contraire aux intérêts de la population de Saint-Pierre. En effet, ce cinéma va accroître considérablement les nuisances que supportent déjà les citoyens dans ce secteur, notamment s’agissant des conditions désastreuses de circulation et de stationnement, de bruits et pollutions diverses.

Comme nous l’avons spécifié en préambule, nous sommes bien entendu favorables au principe d’un multiplexe facile d’accès pour tout le bassin sud, avec parkings nombreux et mutualisables avec d’autres structures commerciales ou de spectacle déjà existantes ou à créer. Par exemple à associer avec une salle de spectacles avec parkings communs économisant par là-même l'espace rare dans notre île.

L'Association Citoyenne de Saint-Pierre, non subventionnée, indépendante de tous partis politiciens, et de tous commerçants de tous bords. La seule lecture de notre blog et la connaissance de nos actions, en sont l'illustration éclatante.
N'hésitez plus, un contre-pouvoir citoyen et indépendant est indispensable, rejoignez nous.

Transparence à la Réunion ?
Tout est fait pour rendre difficile l'information et l'action citoyenne pour un éventuel recours ..
- Le site de la Préfecture, malgré notre demande par mail le 21 septembre 2010 (resté sans réponse), n'est toujours pas à jour ce 5 octobre. Impossible d'y trouver la décision.
- La mairie a refusé de fournir copie de la décision de la CDAC. Il a fallu la photographier.

Voici la page indiquant la composition de la CDAC qui a validé ce multiplexe en face d'une plage.
On peut raisonnablement se poser des questions sur la grande connaissance de Saint-Pierre et du site par certains de ces votants ..




acsp le 10.10.10 à 17:32 dans Saint-Pierre MULTIPLEXE lieu contestable - Version imprimable
- Commenter -

Commentaires

AVIS aux Citoyens éveillés!

 Voilà, l'ACSP a fait le premier pas, et déposé un recours auprès de la hiérarchie de la 'CDAC' (Commission Départementale de l'aménagement Commercial) qui a pris la décision sans avoir tenu compte du rejet de cette décision par la CNAC il y 2 ans déjà. Elle a en parfait mépris des citoyens, et de tout bon sens, renouvelé sa folie. Nous ne pouvions laisser passer cela, et donc nous réagissons! nous ne pouvons laisser les contre-la-loi, et nos adhérents ne peuvent plus subir encore plus de nuisances que ce qu'ils subissent déjà.
Désormais tous les citoyens qui se sont exprimés jusqu'ici contre l'équipement à cet endroit (les commentaires aux articles annoçant le projet sur le front de mer de St-Pierre étaient unanimement contre) sont invités à venir rejoindre l'association, qui ne travaille que grâce à la bonne volonté et au courage de ses bénévoles.

mymoza - 05.10.10 à 20:09 - # - Répondre -

Re: AVIS aux Citoyens éveillés!

Merci chère Association Citoyenne de Saint-Pierre,

Habitant le front de mer de Saint-Pierre, ce projet de cinéma multiplexe me semble une aberration. Nous prenons dèjà autant de temps (sinon plus aux heures de pointe!) pour faire le trajet Terre-Sainte - le cimetiere que pour faire Saint-Pierre -St Joseph !
L'emplacement prévu pour ce multiplexe mériterait d'être repensé à une échelle humaine et surtout plus attrayante pour la population saint-pierroise qui souhaiterait pouvoir profiter davantage des jardins de la plage, des terrasses de café et d'aires de jeux pour enfants. Bref, il y a vraiment de quoi faire si l'on veut attirer du monde (d'ailleurs est-ce vraiment nécessaire d'en avoir plus !!!). Quelques aménagements routiers seraient bienvenus comme rendre une partie du front de mer piétonne le week-end afin que l'on puisse profiter pleinement du front de mer en famille et réaménager ce parking proprement .
Il y aurait donc déjà pas mal de pain sur la planche avant de penser à faire autre chose ! Finir ce que l'on a commencé ...
Cordialement, Nelly

Fontaine - 05.10.10 à 21:23 - # - Répondre -

Que les citoyens jugent en toute liberté et responsabilité

Dans la presse de ce samedi 9 octobre, les promoteurs du projet sur le front de mer de Saint-Pierre osent clamer : “Les arguments invoqués sont fallacieux et mensongers. " !!!

C'est une excellente chose que tout le monde puisse découvrir à quel point la voix de la population et son opinion expimée dans de très nombreux commentaires des différents articles parus à ce sujet, sont balayés !

Article du JIR 6/10/10
Article Zinfos974.com

Encore la technique du rouleau-compresseur, on fonce tête baissée, on impose l'équipement que l'on veut, où on veut. Le peuple, on s'en fout !

Nos arguments sont parfaitement exprimés. Nous, nous avons pris le temps d'écouter, et de faire remonter les avis et remarques exprimés. Notre article les liste, et chacune, chacun, est libre de de se faire sa propre opinion.
Dénigrer de façon aussi sommaire et sans aucune réflexion nos arguments, montre bien que les promoteurs de ce projet sont totalement conscients de la faiblesse manifeste quant au lieu pour leur projet !

Nous rappelons une ènième fois, que ce n'est pas le multiplexe qui est contesté, mais le lieu d'implantation !
Les promoteurs de ce projet ne peuvent-ils pas faire preuve d'un bon sens qui leur vaudrait alors l'adhésion, en revoyant le lieu d'implantation, plutôt que de s'obstiner au passage en force en un lieu très contesté ?

Article du JIR du 9 octobre 2010, et notre commentaire :
“Le Ciné Grand Sud verra le jour fin 2012” par Association Citoyenne de Saint-Pierre

Il serait donc "choquant" que des citoyens osent s’exprimer et donner leur avis sur un équipement qui va impacter fortement la ville ? Et pour ce qui est des arguments, chacune, chacun jugera, en lisant notre article
http://citoyennedestpierre.viabloga.com/news/multiplexe-face-a-la-plage-une-aberration-suite
Près de 2000 fauteuils destinés à tout le bassin sud, "le plus GRAND multiplexe de l’île", à concentrer au coeur de Saint-Pierre, en face d’une plage avec son lagon magnifique, c’est une aberration ! Y a pas besoin de s’énerver, c’est du simple bon sens.
Pourquoi imposer "à tout prix" cet équipement là, alors qu’il serait plus judicieux en un lieu plus facile d’accès pour tous les habitants du bassin sud .. pas vrai ?

acsp - 09.10.10 à 11:42 - # - Répondre -

Se taire et subir ?

Ce n'est pas la 1ère fois que l'on tente de "parler à notre place". Aussi nos articles sur le blog permettent à tous de comparer nos propos avec ceux de ces promoteurs.

Aussi, nous "osons" (oh choquant encore ?) commenter l'article du Quotidien paru ce 9 octobre 2010.
 

 
L'Association Citoyenne de Saint Pierre rapelle :

Nous ne sommes nullement mal intentionnés vis-à-vis de ce projet de multiplexe, et encore moins vis-à-vis des promoteurs fussent-ils X, Y ou Z, mais nous luttons pour le respect des règles, et surtout contre les nuisances qui seront immanquablement occasionnées par l'implantation de ce complexe en face d'une plage déjà très bien fréquentée par tout un chacun.

Si ce groupe veut faire un multiplexe ce qui est par ailleurs une excellente idée, le sud en à besoin, alors, qu'il échange cet emplacement contre un autre dans une zone facile d'accès à tout le bassin sud, et tout rentrera dans l'ordre, même s'il fait 3 fois plus de siéges.

Qu'on laisse à tous les Réunionnais, fortunés ou pas le droit de profiter de la plus belle plage de l'île.
Saint-Pierre est station balnéaire. Cette zone en bord de plage doit être, de l'avis de beaucoup de nos citoyens, réservées à des activités liées à la mer, voire une continuation des jardins de la plage mixée avec un parking intégré pour les nombreux clients des commerces avoisinants, et des plagistes.

Ce multiplexe fonctionnera aussi les après-midi, voire en matinée, rentabilité oblige, on n'en doute pas, mais les promoteurs ne parlent que des soirées...
Les valideurs, (Mairie, CIVIS) de ce projet sont à la fois juges et parties, comment peuvent ils raisonner clairement ?

Nous n'avons d'intérêts que dans la défense de notre espace de vie à tous, et en aucun cas dans la réalisation ou pas d'un quelconque projet commercial, par qui que ce soit, nous n'avons pas de campagne de pub ou autre à financer, nous ne mangeons à aucun râtelier politique de quelque bord qu'il soit … on s'empoisonnerait.

acsp - 09.10.10 à 19:25 - # - Répondre -

Equipement de taille industrielle

Il faut s’imaginer, pas 2 ni 3 mais 10 salles ( !), pas 200 ni 300 mais près de 1900 fauteuils ( !!!), c’est énorme !!! Ce n’est pas du cinéma normal de proximité, à l’échelle d’une ville, c’est un équipement cinéma en VERSION INDUSTRIELLE, destiné à tout le bassin sud ! On a beau tourner, virer, c’est tellement évident que le disposer au cœur de Saint-Pierre front de mer, déjà très animé et souvent saturé, pour y faire converger et « concentrer » tous les clients du bassin sud, est une aberration.
Une structure « industrielle » de cinéma, en plein cœur d’une ville. Un non-sens.

acsp - 10.10.10 à 10:42 - # - Répondre -

de quoi ont-ils peur?


ce dossier met l'accent sur le fait que les décideurs de l'Etat ou politiques sont convaincus que la population est incapable de penser et quand elle ose s'exprimer tout est fait pour museler sa parole: C'est quand même incroyable cette difficulté à obtenir une copie d'un acte administratif alors que c'est un droit; mais ici c'est un vrai parcours de combattant; les instances de concertations sont bidons et toutes les tentatives d'oppostion ou de propositions d'améliorations d'un projet sont balayées avec condescendance; Il est temps de rappeler aux décideurs que la population sera de plus en plus critique face à leurs décisions quand elles sont injustes, dangereuses ou tout simplement nulles comme celle  de construire ce multiplexe sur un tel site.

c. payet - 10.10.10 à 13:03 - # - Répondre -

Re: de quoi ont-ils peur?

je pense que ces promoteurs ont bien plus peur que la commission nationale accorde une autorisation d'exploitation au projet  conçurent sur cacabât au lieu d'une annulation de la décision véreuse leur accordant d'exploiter au centre ville.
En effet, ces messieurs savent très bien que le projet de faire un multiplexe de cette taille en plein centre ville va engendrer plus de désagréments que d'avantages pour tous les habitants du grand sud.
Je reste persuadé que les promoteurs (duo CAZAL ETHEVE) sont conscients que l'implantation du multiplexe à cet emplacement très controversé et ce à juste titre, ne sera viable économiquement, uniquement si personne ne s'installe en périphérie avec des accès faciles, que ce soit à canabady ou ailleurs.
Je pense que la meilleure chose pour nous habitants du sud serai que la commission nationale laisse jouer la concurrence et accorde l'autorisation au projet concurrent sur canabady.
De cette façon , on mettrait un terme au copinage de nos politiciens de tous bords qui préfèrent tous se remplirent les poches au lieu de penser au bien être de leur concitoyen.
Inutile d'être voyant pour savoir qu'un projet plus intelligent en périphérie mettra définitivement un terme au projet du centre ville.
par contre, si l'autorisation était annulée. comme la promesse à été faite depuis belle lurette que le multiplexe du sud doit revenir leur pote etheve nos politiciens vont s'empresser de trouver un autre emplacement toujours au centre ville  à la place de la gendarmerie actuelle qui doit déménagé ou vers ravine blanche.
Par la mémé occasion , comme j'habite au tampon je demande solennellement a mr le maire pourquoi son représentant a voté pour le projet du centre ville et contre le projet de canabady qui pour nous tamponnais me semble beaucoup plus facile d'accès.
ceci est aussi valable pour les autre maires (saint louis, st joseph).
Si vraiment vous étiez intègres et sans partis pris vous auriez du voter pour les deux projets ou au moins avoir la décence de vous abstenir.
Nous avons certes besoin d'un multiplexe dans notre belle micro région sud mais je n'arrive pas à comprendre les raisons qui ont pousser les élus du tampon ,saint louis st joseph de favoriser le centre ville de saint pierre. 
Si ce n'est pas du favoritisme et du pure copinage cela et ressemble drôlement.
ENCORE UNE FOIS BRAVO A MR HOARAU Gaetan.

HOARAU - 11.10.10 à 13:30 - # - Répondre -

multiplexe à ST PIERRE

D'accord avec vous, l'endroit est fort mal choisi !
C'est à croire que les décideurs ne vivent pas à St Pierre ou ne vont jamais au cinéma, il doit bien exister d'autres lieux !
Pourquoi ne pas aménager les salles qui existent déjà (qui ne sont pleines que très rarement !) avec une programmation qui soit transparente (annoncée) car si l'on se fie aux annonces des quotidiens réunionnais, celles-ci sont souvent erronnées ou absentes, par exemple la salle de la Ravine des Cabris n'apparaît jamais, c'est pourquoi il n'y a personne !
Maine

MAINE - 15.10.10 à 18:41 - # - Répondre -

Re: multiplexe à ST PIERRE...seulement???

Au vu de l'obstination des actuels promoteurs à réaliser une telle ineptie à un tel endroit je me demande si des fois on aurait pas là anguille sous roche un peu facon: l'installation dans l'ancienne gare ti train,qui n'en fini plus de s'étendre, un peu facon du bar devenu bar, resto, puis devenu bar, resto, hotel, au bout des jardins de la plage qui a gangreiné au passage pas mal d'espace public, je voudrais dire que ces actuels promoteurs auraient dans des arrieres pensées,( profits obligent) de mettre des chambres d'hotel sur le cinéma, ou je ne sais quelle autre projet, à réalisé une fois implanté... Le fait accompli quoi...J'y suis j'y reste et je fais ce que bon me semble la mairie ne dit rien, les exemples des camions bars de la plage de la gendarmerie illustrent bien ce phénoméne, on s'impose et la mairie béni.( avec notre argent bien sur).
C'est bien connu y donne un pied y prend le carreau.

ticolon - 17.10.10 à 21:40 - # - Répondre -

Commenter l'article

Bienvenue. Rejoignez nous, exprimez vous ! acsp974@orange.fr