S'identifier - Contact

Association Citoyenne de Saint-Pierre, Ile de la Reunion
Des habitants de St-Pierre et de l'île de la Réunion, qui s'expriment

OUI à la Réunion, patrimoine mondial UNESCO. MERCI à toutes et tous qui par leur courageuse et historique mobilisation ont permis la REINTEGRATION de la Plaine des Sables dans le BIEN à classer et veillent à sa préservation. VIGILANCE ! THANK YOU. Merci de nous aider par votre adhésion. VIDEOS on http://www.dailymotion.com/ACSP

Utilisation facile du blog, colonne de droite : 1/ INDEX des rubriques avec articles ordonnés par thème 2/ Par mot : pour rechercher un article contenant un mot : dans Recherche, colonne de droite, sélectionner Toutes rubriques, et dans la case vide au-dessous, taper le mot souhaité, puis clic sur Chercher

Les dernières rencontres de l’ACSP avec les autorités

Le 5 juillet 2006, à notre demande, l'association citoyenne de Saint-Pierre (ACSP) a été reçue au commissariat de police nationale, par M. Bordus, lieutenant de police.

 

Les sujets abordés :

 

 

- la prostitution : la situation est bien plus calme en ville, mais la surveillance est active, ce que nous pensons nécessaire, aussi M. Bordus indique qu’il ne faut pas hésiter à appeler la police dès le moindre trouble à l’ordre public, les gros problèmes sont bien ciblés, des contrôles sont activés et plusieurs passages sont effectués dans la journée par les patrouilles.

 

 

- Les nuisances sonores : Là encore, le lieutenant assure être déjà intervenu pour mettre fin à des nuisances générées par un établissement du petit boulevard, aussi nous rappelons aux habitants la nécessité de dépôt de plainte avec constitution de partie civile. A défaut de constat de police, il faut investir dans un constat d’huissier. Nous avons signalé et demandé l’intervention de la police pour constater des nuisances sonores générées par des établissements commerciaux précis, au mépris de toute réglementation.

Le lieutenant nous rappelle aussi les attributions : la responsabilité de poursuites est celle du Procureur (c’est lui le « chef » !), le sous-préfet, lui, fait fermer une structure non conforme, et la police exécute.

 

Comme il y avait changement de procureur prévu, les citoyens pourront se faire leur propre opinion.

 

L’ACSP rappelle que la responsabilité des nuisances générées par des manifestations avec autorisation de la commune, est sous la responsabilité du maire, d’ailleurs officier de police judiciaire et devant être le premier à donner l’exemple. Il est temps que le service de animations procède à ses activités en respectant les habitants du voisinage.

 

- le stationnement sauvage : l’association demande la verbalisation des stationnements dangereux (sur passage-piétons, aux intersections), scandaleux (sur trottoirs et places handicapés, au milieu des voies comme sur le boulevard ..). Le lieutenant rappelle que c’est majoritairement le rôle de la police municipale ( !), mais que ponctuellement et assez régulièrement chaque semaine, elle intervient. L’association rappelle le caractère anti-pédagogique et contraire à la politique gouvernementale, des stationnement sur trottoirs près du collège Paul Herman et de l’école primaire de Ravine Blanche, générés par 2 concessionnaires automobiles … Comment demander à un jeune de respecter un quelconque règlement alors qu’il voit chaque jour l’impunité totale de contrevenants ? La persistance de ce problème est inacceptable.

 

 

- les vols : effectivement en recrudescence, aussi la police a organisé des rondes avec des arrêts pour observation, plusieurs fois par jour, par exemple aux jardins de la plage.

 

Ce même jour, nous avons eu un entretien avec M. Guy Turpin, secrétaire général de la sous-préfecture de Saint-Pierre.

 

Il nous a parlé d’un nouvel arrêté préfectoral devant entrer en fonction le 01/09/2006 au sujet des discothèques, relatif à différents éléments comme la sécurité, les horaires d’ouverture ..

Nous lui avons rappelé que commerce durable = commerce en accord avec la réglementation, réglementation protégeant les riverains des nuisances grâce aux normes à respecter, mais évitant aussi une concurrence déloyale vis-à-vis des autres commerçants qui eux, ont investi pour respecter ces normes.

 

Nous avons indiqué à M. Turpin, que laisser-faire revient à favoriser et donner une prime aux illégaux, et que, même si difficulté il y a dans les relations élus-état, il est urgent qu’à Saint-Pierre de la rigueur intervienne dans la gestion des structures générant des nuisances. Nous avons demandé le contrôle de certains établissements dont les riverains se plaignent.

 

 

 

Le lundi 10 juillet, après une journée d’ « animation à très haut niveau sonore » aux jardins de la plage, nous avons rencontré Mme Dambreville, directrice générale adjointe des services de la mairie, qui comprend parfaitement l’exaspération des riverains, et s’est engagée à intervenir au niveau du service Animation.

 

Elle nous a affirmé aussi être intervenue en personne pour faire cesser le stationnement sauvage sur trottoirs au niveau des établissements Foucque, Ravine-Blanche, en face de l'école primaire, avec même verbalisation par la police municipale. Nous lui indiquons que la situation perdure … Il apparaît donc clairement que la clé se trouve au niveau des élus. Leur responsabilité ainsi que celle des autorités de l’état est donc totalement engagée dans une situation dangereuse pour les enfants. 

 

acsp le 01.09.06 à 15:24 dans Sécurité - Version imprimable
- Commenter -

Bienvenue. Rejoignez nous, exprimez vous ! acsp974@orange.fr