S'identifier - Contact

Association Citoyenne de Saint-Pierre, Ile de la Réunion
Des habitants de St-Pierre et de l'île de la Réunion, qui s'expriment. Exceptionel à La Réunion, une association environnementale libre et indépendante (non subventionnée ni liée à quiconque !)

OUI à la Réunion, patrimoine mondial UNESCO. MERCI à toutes et tous qui par leur courageuse et historique mobilisation ont permis la REINTEGRATION de la Plaine des Sables dans le BIEN à classer et veillent à sa préservation. VIGILANCE ! THANK YOU. Merci de nous aider par votre adhésion. VIDEOS : www.youtube.com/channel/UC3-iNdvmvK-bWlMnbYiG4jw et http://www.dailymotion.com/ACSP

Utilisation facile du blog, colonne de droite : 1/ INDEX des rubriques avec articles ordonnés par thème 2/ Par mot : pour rechercher un article contenant un mot : dans Recherche, colonne de droite, sélectionner Toutes rubriques, et dans la case vide au-dessous, taper le mot souhaité, puis clic sur Chercher

La folie des grandeurs au Tampon, Ile de La Réunion

PROJET D'INSTALLATION DE TYROLIENNES ENTRE LE PITON DUGAIN ET LE CHAMP DE FOIRE.

Une consultation publique a lieu du 24 juin au 8 juillet 2019 sur ce projet, avec pour seule information disponible sur internet un « dossier de concertation » à l’adresse : https://www.letampon.fr/images/Pdf/Tyrolienne/DOSSIER_DE_CONCERTATION_TYROLIENNES.pdf


Piton Dugain et zone habitée.


Piton Dugain et espace Champ de foire.


L’Association Citoyenne de Saint-Pierre-REUNION exprime son avis sur ce projet.

 

1/ Ce projet porte atteinte à la flore du Piton Dugain, Espace Boisé Classé, avec la présence d’espèces végétales protégées et d’espèces végétales patrimoniales.

L’implantation des structures, la fréquentation générée par l’accès du public, et donc l’exploitation de la structure ne pourront que contribuer à la dégradation à terme du site naturel et les mesures compensatoires envisagées (Cf. p. 16) ne sont pas suffisamment précises et détaillées et semblent plus relever de vœux pieux de la part du bureau d’études Biotope.

Il est par ailleurs notable que l’ONF opère une zone de renaturation sur le site, et qu’il est donc contradictoire de le dénaturer par une installation artificielle (Cf. page15 du dossier de concertation). Par ailleurs, si le dossier de concertation précise que la plateforme communale de départ serait localisée de manière à éviter les espèces végétales protégées – « objectif zéro destruction » (Cf. p. 16), cette plateforme de départ pose notamment problème du fait de son emprise au sol (288 m2 - Longueur 51,1m * largeur 5,63m ; Cf. p. 8) et de sa localisation en plein Espace Boisé Classé avec présence d’espèces végétales protégées par arrêté ministériel et d’espèces végétales patrimoniales dont les listes respectives ne figurent étrangement pas au dossier de concertation. D’après la cartographie p. 15, cette plateforme communale de départ se situerait à priori en zone « d’habitats naturels à préserver en priorité » (zone en orange) avec présence avérée de flore patrimoniale protégée (plusieurs points rouges) et flore patrimoniale (plusieurs points jaunes), le dossier de concertation précisant en plus « qu’il est probable que des spécimens de flore patrimoniale et/ou protégée n’aient pas fait l’objet d’un relevé » (Cf. note sous la légende de la carte p. 15), et de plus la transplantation d’individus de flore patrimoniale n’est pas envisagée de manière systématique (que « si possible techniquement »,  Cf. p. 16).

 

2/ Ce projet présente un impact négatif sur la faune, le papangue (Circus maillardi), le seul rapace endémique de notre île, protégé par arrêté ministériel et qui fréquente les lieux.

Aucune association de protection de l’Environnement ne peut raisonnablement cautionner ce risque supplémentaire pour notre rapace endémique dont la population n’était estimée qu’à seulement « environ 200 spécimens » il y a 2 ans.

- les câbles présentent un risque de collision, et ce malgré une signalétique annoncée qui ne peut éliminer le risque

- le bruit généré par la fréquentation et les descentes, constitue des éléments perturbateurs indiscutables

- un panneau pédagogique de sensibilisation en haut du Piton n’a aucun effet de réduction des impacts !


Page 15 du dossier de concertation.


3/ Ce projet porte atteinte au paysage en l’artificialisant.

L’impact visuel des câbles, encore plus voyants avec leur signalétique, constitue une pollution visuelle.

Ce projet n’a pas de cohérence dans une île dont le pouvoir attracteur réside dans ses paysages naturels.
 

4/ Ce projet génère des nuisances inacceptables pour les riverains.

- nuisances sonores liées à l’exploitation de ces tyroliennes, au nombre de 10, faut-il le rappeler (bruit de fonctionnement, cris …)

- des atteintes répétées à la vie privée par des survols proches bien pires qu’avec des drones !

- page 16, la limitation vaguement évoquée des heures d’exploitation et du nombre de descentes est l’aveu de l’existence des impacts conséquents et inévitables ! Il est d’ailleurs remarquable que le dossier ne présente aucune étude d’impact des nuisances potentielles sur la population environnante. Ce projet crée des problèmes là où il n’y en en avait pas !

 

5/ Le financement annoncé, de plus de 2 millions d’euros, est sciemment présenté de manière partielle pour tromper la population

- plus de 2 millions d’euros, sans en indiquer la source.

2 millions d’euros payés par qui, pour un projet municipal ou porté par une société privée ?

- aucun chiffrage ni source de financement n’est annoncé pour les aménagements annexes : accès au site, accueil, parkings, toilettes, aires de pique-nique … et les coûts d’entretien courant et de maintenance et réparation, éléments essentiels pour assurer un bon fonctionnement et la sécurité du public !

 

6/ Ce projet n’a pas de rentabilité économique !

 - Le dossier de se borne à énoncer (page 3) que « près de 311 000 véhicules transitent chaque année par Bourg-Murat » de manière très vague sans aucune analyse de ces passages … ce qui révèle au mieux de l’amateurisme, au pire l’affichage d’un chiffrage élevé pour tenter de manipuler l’opinion.

Le projet présente comme objectif de « capter le flux de visiteurs se rendant au volcan » !

Il y a manifestement là encore, soit un manque d’analyse, soit une tromperie.

Aller au volcan, site naturel préservé, pour l’admirer ou/et y randonner ou aller observer une éruption volcanique, cela n’a rien de commun avec des tyroliennes artificielles !

- De fait, tout le monde pourra le noter, ce projet ne fait référence à aucune étude de marché et ne fournit aucune estimation de la quantité minimum de clients nécessaires pour assurer sa rentabilité, et évidemment aucun budget prévisionnel d’exploitation.

 - Ce projet fait aussi fi des structures qui existent déjà sur l’île comme à Sainte-Marie, Saint-Pierre … sans oublier les parcs aventure dans les forêts de cryptomérias à Cilaos, aux Makes …

- Ce projet supplémentaire de loisirs artificiels payants serait donc le modèle de développement que la commune du Tampon propose ?

Dans une île où une bonne partie de la population vit avec difficulté, est-ce ce genre de projets de loisirs artificiels coûteux, à plusieurs millions d’euros (argent public ?), couteux aussi bien en termes d’investissement initial que d’entretien et de maintenance, et à la rentabilité économique non démontrée, qui serait à privilégier ?

N’y-a-t-il pas mieux à proposer avec l’argent public comme activités productrices d’emploi ?

 

 

La position de l’Association Citoyenne de Saint-Pierre-REUNION est claire.

Nous nous opposons à ce projet de 10 tyroliennes, type « folie des grandeurs », sans aucune rentabilité économique démontrée mais dont les impacts paysagers et environnementaux sont certains, sans oublier les nuisances pour les riverains.

 

Le 07 juillet 2019.

PS : Un article très intéressant du 19/08/2018 :
https://www.clicanoo.re/Societe/Article/2018/09/19/Parc-du-volcan-ou-puits-du-flou_549949
En moins d'1 an, le budget des "10 tyroliennes" est passé de 1 à plus de 2 millions d'euros !

acsp le 07.07.19 à 23:29 dans Nature Faune Flore Infos - Version imprimable
- Commenter -

Bienvenue. Rejoignez nous, exprimez vous ! acsp974[at]gmail.com