S'identifier - Contact

Association Citoyenne de Saint-Pierre, Ile de la Reunion
Des habitants de St-Pierre et de l'île de la Réunion, qui s'expriment

OUI à la Réunion, patrimoine mondial UNESCO. MERCI à toutes et tous qui par leur courageuse et historique mobilisation ont permis la REINTEGRATION de la Plaine des Sables dans le BIEN à classer et veillent à sa préservation. VIGILANCE ! THANK YOU. Merci de nous aider par votre adhésion. VIDEOS on http://www.dailymotion.com/ACSP

Utilisation facile du blog, colonne de droite : 1/ INDEX des rubriques avec articles ordonnés par thème 2/ Par mot : pour rechercher un article contenant un mot : dans Recherche, colonne de droite, sélectionner Toutes rubriques, et dans la case vide au-dessous, taper le mot souhaité, puis clic sur Chercher

Garder intact le site magique de la Plaine des Sables

Nouvelle menace à 1 mois de la procédure de classement Patrimoine mondial ! (25 juillet au 3 août à Brasilia)


Photo Hervé Douris

A la veille de l’inscription espérée d’une grande partie du territoire naturel de la Réunion au Patrimoine mondial de l’Humanité, avec Plaine des Sables incluse grâce à la mobilisation populaire historique à la Réunion, nous remercions encore toutes et tous, inconnu(e)s et connu(e)s, qui s’y sont impliqués et ont eu le courage de signer la pétition pour sa sauvegarde. Nous remercions aussi les responsables politiques qui ont pris le temps d’écouter, de comprendre les arguments, et de respecter cette attente populaire, en décidant l’arrêt du projet industriel dans l’espace magique de la Plaine des Sables.

- La zone de la Plaine des Sables et alentours, c’est un espace géographiquement petit. Il n’a rien à voir avec des espaces immenses que l’on peut retrouver dans d’autres pays avec zones de volcans comme la Nouvelle Zélande, etc.
- Cette zone renferme des espèces végétales endémiques rares, magnifiques en période de floraison, et présente un intérêt pour la biodiversité et pour les générations de demain.


Myosotis de Bourbon

- La Plaine des Sables est d'une beauté exceptionnelle. Elle est citée comme la 1ère merveille de la Réunion par les habitants et par les touristes du monde entier. Tous les visiteurs (y compris les experts mandatés par l'UNESCO) sont éblouis par ce site, relativement petit, mais préservé, et impressionnés par le calme et le silence qui y règnent. De tels espaces sont rares à la Réunion, et ils sont d’autant plus importants à préserver que la densification de l’habitat se développe dans les bas.
- Ce site, faut-il le rappeler encore, se situe au cœur de notre parc national créé justement pour préserver notre patrimoine naturel unique.

Aussi, nous ne pouvons qu’être étonnés par ce qui apparaît cette semaine dans les journaux, à 1 mois de la procédure de classement Patrimoine mondial : « Plaine des Sables site expérimental » pour « mener des tests sur les équipements et les procédures d’exploration ».

www.clicanoo.re/11-actualites/15-societe/248387-on-a-marche-sur-la-plaine-des.html
www.lequotidien.re/actualites/amenagement/117913-la-plaine-des-sables-site-experimental.html

La méthode est toujours la même, celle de procéder en « missouk »: on apprend donc que le Maire de Ste-Rose aurait donc déjà signé une « convention mettant à disposition du groupe de travail pour l’exploration de la Lune (Ilewg) le site de la Plaine des Sables pour des expérimentations » !

Comment un maire peut-il mettre à disposition, et sans aucune consultation préalable de la population, ni avis argumenté du parc national, le site emblématique de la Réunion ? Même s’il est situé administrativement sur le territoire de la commune de Ste-Rose, ce site fait partie du patrimoine naturel de tous les Réunionnais.

La manière de nous présenter (Association Citoyenne de Saint-Pierre) comme futurs "partenaires", est indigne, puisque nous découvrons comme tout le monde par la presse, la « mise à disposition du site », par ailleurs sans informations précises sur les tests de matériels … Comment cela est-il possible ?
Nous nous sommes impliqués avec la population pour la préservation du site magique, et il n’est pas question d’accepter qu’il serve de terrain d’entraînement pour des véhicules, alors que les habitants et les touristes sont respectueux, et que même les chevaux, empruntent la piste et ne divaguent pas dans la zone.

Comment comprendre qu’à l’heure des simulateurs ultra-performants, il faille sacrifier notre petit espace exceptionnel pour des tests de matériels ? Si l’on disposait d’un espace immense, passe encore, mais ce n’est pas le cas ! Et au fait, aller sur la Lune, ce n'est pas une première. Comment ils ont fait avant ? On peut aisément comprendre que l'utilisation du site de la Plaine des Sables ne s'impose pas.

Qui peut croire ce maire de Ste-Rose qui dit « Nous sommes tous pour la protection de la Plaine des Sables », alors que lors du Conseil municipal du 13 novembre 2008, après pourtant un mois d’enquête publique dans sa propre commune, il a refusé de prendre position sur le dossier des forages, prétextant « l’attente d’informations complémentaires de la Région » … Le dossier était pourtant dans sa mairie depuis le 22 septembre 2008 ! L’Histoire de vos "actes" est impitoyable M. le Maire …

C’est clair. Pour se faire mousser, pour avoir l’impression d’exister, certains sont prêts à tout, à vendre père et mère, à pratiquer de la science sans conscience, d’autres à dilapider notre patrimoine naturel exceptionnel.

Cet espace magique de la Plaine des Sables, petit mais grandiose, doit être respecté et gardé intact.
Ceci est notre responsabilité, face aux projets divers, pour nous-mêmes et pour nos enfants.


Certains élus doivent cesser l’arrogance et comprendre enfin que nos sites exceptionnels ne sont pas leur propriété mais un Bien public.
Nos sites magiques ne sont pas à vendre, et notre dignité ne s’achète pas.


Piton Chisny

acsp le 12.06.10 à 18:04 dans SAUVEGARDONS la Plaine des Sables (Menace géothermique) (Pétition 16 000 signatures) - Version imprimable
- Commenter -

Commentaires

site web du parc national de La Réunion, " les éléments complémentaires" (159 pages, novembre 2009, PDF, 9.2 Mo).


page 103:

Suggestions des experts de l'UICN (lettre du 10 novembre 2008)

(...)
L’UICN estime que la Plaine des Sables est une zone de valeur naturelle importante dans le Parc national de La Réunion. En conséquence, sa non-inclusion signifie que le Bien proposé ne remplit pas les conditions nécessaires d’intégrité fixées par les orientations devant guider la mise en oeuvre de la Convention du patrimoine mondial.

acsp - 12.06.10 à 23:39 - # - Répondre -

vu sur leur site web, voila le genre d' eko-verrue que ces --------  veulent installer:




 
 

jeanicot - 13.06.10 à 18:22 - # - Répondre -

on a marché sur la tete

Il y a bien longtemps deja l'homme marchait sur la lune des americains il me semble. Pour ce faire il n'ont eu nul besoin de notre volcan pour de quelquonques etudes. Ils y sont parvenus quand même.
On a souvent coutume de dire les paysages lunaires du volcan....  Alors quelques uluberlus prennent ca comme argent comptant, et y voyent deja des pistes d'aterrissage de soucoupes volantes ou je ne sais quel genre de construction spatiale ou en tous les cas pas naturelles du tout. Je ne vois pas du tout en quoi les test ou autres equipements indispensables à je ne sais quelles etudes ne pourrait pas se faire n'importe ou d'autre que dans un site tel que le volcan. Des realisateurs de cinema savent reproduire n'importe quel type de paysage n'importe où alors qu'on fasse appel à eux pour realiser des paysages lunaires devant la Mairie de Sainte Rose( creation d'emploi, d'attraction nouvelle ...) et y monter ensuite ce que ces uluberlus ont besoin. 
J'ai deja entendu une expression que dans un lieu tel qu'une grotte par exemple ou il y fait tres noir: Alors je suggére à ces mêmes uluberlus de nos paysages lunaires de proposer à tous les laboratoires du monde de venir s'installer dans toutes les grottes de notre ile pour y tester leurs supositoires.
Je propose par la meme occasion à tous les fabricants de capotes de venir tester leurs produits au col du Taibit.

ti colon - 13.06.10 à 23:42 - # - Répondre -

Patrimoine mondial

whc.unesco.org/fr/sessions/34COM/

acsp - 14.06.10 à 10:38 - # - Répondre -

La menace des Lodges se confime

Dans le JIR de ce 20 juin, la nouvelle presidente de l'IRT confirme que la menace des lodges dans le coeur du parc remplace celle des forages geothermiques:

cilcanoo.com

Le tourisme est l’un des sas entre la Réunion et le monde extérieur. Mais au fond, veut-on vraiment des touristes ?

Nous avons besoin d’échanger avec l’extérieur. On a beau dire que nous avons le métissage, le mélange, la tolérance, un terme que je n’aime pas beaucoup, que je trouve très condescendant. On a besoin de le partager et c’est le point structurel de ma mission. Economiquement parlant, si ce n’est pas le tourisme qui va faire vivre l’économie réunionnaise, ce ne sera pas la canne à sucre. Nous sommes un peu un symbole au coeur de l’univers. Je dis dans une de mes chansons que c’est une "Ile Femme", génitrice d’amour, de mélange, de culture plurielle, un ferment d’humanité. Donc il faut accueillir. Quand on a quelque chose de beau, à quoi ça sert de l’observer soi-même ? Mais comment faire tant que la destination sera toujours aussi chère ?

Le coût du billet d’avion est un gros problème. Mais je pense qu’on peut y croire. Nous aurons l’ouverture de Pierrefonds aux gros porteurs. Et on va quand même mettre notre volcan à l’honneur !

Avec un lodge quatre étoiles ?

Et pourquoi pas ? Je ne parle pas de mettre des grands hôtels sur les pistes de randonnées, déjà qu’on a échappé à la géothermie. Mais imaginons des lodges complètement intégrés dans la nature.

"L'integration paysagere", la "restauration écologique", on retrouve a peu pres les memes arguments que Philippe berne, l'ancien vice president de region quand il tentait de justifier ses forages.  Pour se faire une idée de ce que signifie l'integration paysagere, il suffit de regarder le futur siege du parc national à la plaine des palmistes, une enorme eko verrue:
 



Curieusement ca ressemble à l'affaire de grand Anse. Les elus sont ejectés mais les menaces restent.

jeanicot - 20.06.10 à 19:43 - # - Répondre -

Commenter l'article

Bienvenue. Rejoignez nous, exprimez vous ! acsp974@orange.fr