S'identifier - Contact

Association Citoyenne de Saint-Pierre, Ile de la Reunion
Des habitants de St-Pierre et de l'île de la Réunion, qui s'expriment

OUI à la Réunion, patrimoine mondial UNESCO. MERCI à toutes et tous qui par leur courageuse et historique mobilisation ont permis la REINTEGRATION de la Plaine des Sables dans le BIEN à classer et veillent à sa préservation. VIGILANCE ! THANK YOU. Merci de nous aider par votre adhésion. VIDEOS on http://www.dailymotion.com/ACSP

Utilisation facile du blog, colonne de droite : 1/ INDEX des rubriques avec articles ordonnés par thème 2/ Par mot : pour rechercher un article contenant un mot : dans Recherche, colonne de droite, sélectionner Toutes rubriques, et dans la case vide au-dessous, taper le mot souhaité, puis clic sur Chercher

Des élu(e)s de Saint-Pierre irresponsables !

Des haut-parleurs vers les habitations !

Voilà ce qu'est devenue la place de la Victoire, où l'on vient de massacrer les arbres. Fête de la musique ou fête du bruit avec haut-parleurs à très haut niveau sonore orientés vers les habitations ! Ah oui, faut inonder de bruit toutes les maisons et appartements !

Nous mettons au défi les élu(e)s et leurs familles de tenir face à ces haut-parleurs qui vocifèrent. La musique est un art, et non une agression, mais cela dépasse l'entendement pour ces élu(e)s irresponsables et bien à l'abri !

Soyez sûr(e)s que l'on s'en souviendra, de votre mépris des familles.

Certaines familles ont déjà alerté la police nationale, en demandant au moins que le niveau sonore reste supportable !

acsp le 21.06.07 à 18:52 dans Bruit - Réglementation - Version imprimable
-

Commentaires

La musique abrutit les moeurs

Si en d'autres lieux, la musique adoucit les moeurs force est de constater qu'ici, elle est surtout abrutissante. Difficile de faire entendre raison à des personnes qui restent sourdes à toute remarque. La musique par définition est un bruit mais tout bruit est-il musical ?. Quand les hauts parleurs vocifèrent autant se réfugier dans le monde du silence.

 

ACSP - 21.06.07 à 22:29 - # - Répondre -

Quand les arbres génent

Je suis passé sur la place des petites vertus et que vois je ? plus d'arbres..
Je m'adresse à ceux qui finissaient de couper et la réponse fuse: TERMITES...
Rapide coup d'oeil et de termites juste des traces sur un des arbres...
Je me dis donc que ca doit etre comme pour les tomates une de pourrie et on doit jeter le panier?????
La vous me montrez des belles tentes de camping et je comprends mieux la coupe sauvage... Mais curieux, je me suis renseigné et j'ai cru comprendre qu'en face on allait construire un immeuble de luxe, et que les utilisateurs, utilisatrices de cette place géneraient surement.... alors la mairie a pensé réaménager cette place pour qu'enfin elle devienne Place de la Victoire, pure, saine et propre.
Les yeux des riches investisseurs ne sauraient voir ce qu'on ( toutes mairies confondues ) a laissé perdurer pendant des années. Les yeux de riche sont plus fragiles.....
Donc messieurs de L'ACSP rassurez vous plus de musique non plus à court terme sur la Place de la Victoire ( du riche sur le pauvre ) les oreilles de nos gros Zozo sont tres tres fragiles....
Suite au prochain épisode qui confirmera ou infirmera mes dires.
Un bruit coure que quelqu'un de la mairie actuelle serait aussi partie prenante dans l'opération immobiliére mais ca je ne peux l'affirmer... Si vous de ACSP en savez plus informez nous....

st pierrois de naissance - 24.06.07 à 12:11 - # - Répondre -

Re: Quand les arbres génent

L'histoire des arbres de la Place de la Victoire;
Il y a seulement 10 ans, ils étaient magnifiques, et leurs branches maillées coiffaient  toute la place d'une ombre bienfaisante .Puis il y a eu Dina...quelques branches ont été un peu malmenées, mais sans gravité... une taille n'était même pas nécessaire, il suffisait d'attendre que les feuilles repoussent pour voir ce qui était réellement mort ou pas...las ! Quand ont fourni des tronçonneuses à des individus incompétants, le résultat ne peut être que dramatique....sous prétexte qu'ils étaient payés pour nettoyer, ils ont nettoyés...en châtrant des branches maitresses et saines en pleine montée de sève!
S'en est suivi une lente agonie ; et les termites ne sont qu'une conséquence de cette maltraitance brutale qu'ils ont eu à subir un matin....eux qui furent une des plus jolies parcelles du patrimoine végétal de la ville.

N'oublions jamais qu'il faut un siècle pour faire un bel arbre et 5 minutes de tronçonneuse pour l'abattre !

On pourrait leur ériger un mémorial avec cette maxime ! non ?

seguin Ghislaine - 28.06.07 à 15:55 - # - Répondre -

Et si on parlait de la gestion de la ville...

Il ne faut pas tirer sur un homme à terre...pour autant il n'est pas interdit de souffler à ses ambulanciers quelques conseils avisés pour lui éviter le pire.

c'est ainsi, qu'à Monsieur Michel Fontaine, il serait intéressant de rappeler, qu'il est toujours mandaté pour gérer les affaires municipales de la ville de saint pierre.
Que la tristesse de ne pas occuper un siège parlementaire, n'aille pas le plonger dans un immobilisme catastrophique pour sa ville ! d'autant, que depuis quatre ans, Saint pierre souffre largement d'une gestion abracadabrante, visible à l'oeil nu du citoyen: chaussées et trottoirs défoncés quand ils existent, plan de circulation incohérent, traitement ubuesque des déchets ménagers, entretien aléatoire des installations collectives telles que les jardins de la mer...la liste n'est pas exhaustive malheureusement. ..mais elle est déja largement éloquente pour dresser un rapide bilan. il est donc grand temps que la ville de saint pierre, fasse l'objet, au delà des clivages politiques -encore que l'équipe municipale de Monsieur Fontaine à montrer ses limites- d'un vrai plan de développement digne d'une grande ville d'Outre Mer !
Des moyens de transports collectifs, à la hauteur des attentes de sa population, à l'intérieur de sa ville mais aussi à l'extérieur en direction des écarts ou des autres villes comme Le Tampon...
Une vraie politique culturelle qui valoriserait le potentiel existant: comme la salle Lucet Langenier -sous le coup d'une mise en demeure pour non conformité-...ou encore un rajeunissement de la médiathèque, outil indispensable mais largement en perdition...
On pourrait aussi parler de tous ces projets, le mail urbain par exemple, qui stagnent.

Non vraiment, on ne tire pas sur un homme à terre, ni sur son ambulance, mais lors des grands rendez vous, on achève bien les chevaux. Les municipales approchent...Monsieur Le Maire.

Babel


acsp - 25.06.07 à 00:38 - # - Répondre -

Re: Et si on parlait de la gestion de la ville...

Difficile d'accepter de tels propos signés non pas d'une tour (de Babel) mais d'un fou (du roi)!

Saint-Pierre connait aujourd'hui un développement et une attractivité qui n'existe dans aucune autre ville de l'île. La présentation de ces programmes d'aménagement du territoire sur le plan national a été saluée comme étant parmi les meilleurs projets nationaux. Quelques exemples pour vous montrer combien vous êtes dans l'erreur ou dans la démagogie. Je ne développerai que le PRU (Programme de renouvellement urbain), mais sachez qu’il existe le programme de l’ANRU (premier projet nationale pour les villes de 80 000 habs) avec plus de 120 millions d’euros qui seront investis à la Ravine Blanche, la ZAC Océan Indien à Terre Sainte avec plus de 700 logements, la Vallée Blanche, le CHU, le centre de l’enfance,.., la ZAC Cap Austral à Grands Bois qui démarre avec la déviation, la ZAC Canabady tant décriée mais surtout jalousée par les villes voisines, la ZI 4 où plus de 10 ha ont été aménagés, les RHI de Tanambo, de Basse Terre, les réhabilitions de Casabona et du Lavoir et combien de nouveaux chemins, de terrains synthétiques, d’écoles et de gymnase (ravine des Cafres, centre nautique),…J’accepte la critique car tout n’a pas été parfait au cours de ce premier mandat notamment aussi bien dans les aménagements que dans la gestion quotidienne, patrimoniale, environnementale mais n’oubliez que nous avons à faire à une montée sans précédent des incivilités, des dégradations et parfois l’absence de réelles filières de traitement comme pour les batteries ou les graisses. Jamais la ville n’aura connu un tel budget d’investissement mais ce travail que vous jetez avec l’eau du bain ne peut se voir qu’après quelques années de patience !


Le programme de renouvellement urbain (PRU) qui englobe l'ensemble du centre ville et du littoral a commencé par le ré aménagement de la rue des Bons Enfants qui n'avait toujours pas de réseau d'eaux usées en 2000! Les jardins de la Plage et ces rondavelles qui attirent actuellement plus de 20 000 personnes sur le front de mer de Saint-Pierre le week-end. L'université a écrit que les aménagements de la plage ont permis de conserver celle-ci pendant Gamède et les houles du mois de mai 2007. Ce sont aussi les rues de la Cayenne, de Caumont et F. Isautier et de nombreux linéaires de trottoirs qui ont été reconstruits. Une intervention sur les terrains en friche et maisons insalubres pour éviter les squatters et permettre en signant des conventions avec les propriétaires privés des parkings certes temporaires mais quand même bien utiles en attendant les parkings en sous sols qui sont programmés au nombre de 5 pour un total de 2100 places (un en aval de la mairie, le second sous la grande surface au droit de l'ancien hôpital, le troisième derrière le marché, le quatrième à l'emplacement de la gendarmerie de la rue des Bons Enfants que la commune s'apprête à acheter et enfin le cinquième sur le terrain Albany SIDR sur le front de mer). Je ne vous parle pas de la ZAC du Mail qui est actuellement en cours de travaux dans le centre ville et qui constitue un programme de dynamisation plus ambitieux que celui du pôle océan à Saint-Denis ( plus de 600 logements nouveaux, 9 000 m² de surfaces commerciales nouvelles, des équipements publics comme la refondation et l'extension de médiathèque, le transfert de Bato Fou dans les entrepôts Kervéguen, la construction de l'hôtel de Police, un nouveau centre culturel en remplacement du centre Alpha obsolète, et naturellement des salles de cinéma que nous voulons maintenir, moderniser et rendre plus nombreuses dans le centre ville. La mutation des salles du REX 1 et 2 en théâtre et l’acquisition par la ville de l’ancien tribunal pour le transformer en pôle d’arts plastics sont actuellement en cours. Je pourrai vous citer d’autres projets comme la création de la zone patrimoniale dans la vieille ville de Saint-Pierre qui sera validée à la fin de cette année et annexée au PLU, la création d’une commission consultative des personnes handicapées qui valide désormais tous les projets urbains et guide les aménagements à faire dans la ville pour un accès à tous, le lancement du ré aménagement du marché couvert et du pôle d’interconnexion des transports en commun dans la ville, une nouvelle verrière et un fast-court (espace aménagé de restauration rapide variant les cuisines du monde), un projet à l’étude d’un programme d’aide, de subvention et de défiscalisation des taxes communales pour la rénovation des maisons créoles anciennes,….

Difficile d’accepter de lire qui ne se passe rien à Saint-Pierre !

Restant à votre disposition pour en discuter sereinement, j’accepte volontiers votre aide et vos conseils.

David LORION
Adjoint à l’aménagement du territoire à Saint-Pierre

LORION david - 18.07.07 à 22:54 - # - Répondre -

Bienvenue. Rejoignez nous, exprimez vous ! acsp974@orange.fr