S'identifier - Contact

Association Citoyenne de Saint-Pierre, Ile de la Reunion
Des habitants de St-Pierre et de l'île de la Réunion, qui s'expriment

OUI à la Réunion, patrimoine mondial UNESCO. MERCI à toutes et tous qui par leur courageuse et historique mobilisation ont permis la REINTEGRATION de la Plaine des Sables dans le BIEN à classer et veillent à sa préservation. VIGILANCE ! THANK YOU. Merci de nous aider par votre adhésion. VIDEOS on http://www.dailymotion.com/ACSP

Utilisation facile du blog, colonne de droite : 1/ INDEX des rubriques avec articles ordonnés par thème 2/ Par mot : pour rechercher un article contenant un mot : dans Recherche, colonne de droite, sélectionner Toutes rubriques, et dans la case vide au-dessous, taper le mot souhaité, puis clic sur Chercher

CLSPD 2014

Vous avez dit "sécurité" ou "insécurité" à Saint-Pierre de la Réunion ?

CLSPD Réunion du 18 06 2014

Le CLSPD (Conseil Local de Sécurité et Prévention de la Délinquance), c’est l’association Citoyenne de Saint-Pierre (ACSP) qui a demandé sa réalisation dès 2002-2003, et après de nombreuses demandes à l’Etat, sa mise en place a finalement eu lieu le 27 octobre 2004.
L’ACSP (Association Citoyenne de Saint-Pierre) a toujours été présente aux réunions du CLSPD pour défendre l’intérêt général.
En 2014, du changement : c’est désormais M. Jean-Max Moutoussamy, Conseiller municipal délégué à la sécurisation et à la médiation qui y représente la municipalité.
Aucun journaliste n’y assiste. La sécurité est pourtant essentielle pour la population.
Le compte-rendu nous a été promis par la municipalité, mais comme 1,5 mois après nous n’avons rien reçu, nous informons en transparence.

1. Bilan 2013 :
La fréquentation des points d’accès au Droit (PAD) et de la maison de justice augmente.
Cela révèle des difficultés rencontrées par les citoyens face au non respect des réglementations par d’autres.
L’Association Citoyenne (ACSP) demande des tableaux montrant cette évolution, à laquelle il faut répondre par du personnel et des moyens adéquats.
L’ACSP demande publiquement le retour à Saint-Pierre d’une permanence du défenseur des droits, ce qui est d'intérêt général et nous nous étonnons de ce qui est paru dans la presse : http://www.clicanoo.re/423458-michel-fontaine-veut-la-tete-du-defenseur-des-droits.html
Nous rappelons que notre association est apolitique, non subventionnée, une exception à la Réunion, donc totalement libre, et que la guéguerre de personnes n’a pas sa place face à l’intérêt général.
Le conseiller municipal promet de répondre prochainement.

Police nationale : chiffres quasi-stables par rapport à 2012, avec 4150 faits constatés, et 8 morts en violence routière.
Taux d’élucidation des affaires : 39%
La part des mineurs diminue un peu mais celle des mineurs filles dans la délinquance est en hausse.
Une assistance sociale est possible pour les victimes au commissariat.
Il existe une équipe efficace de police scientifique.
D’année en année, le nombre de festivités augmente …
Il est remarquable que le représentant de l’Etat (sans effectifs permanents supplémentaires) refuse de communiquer sur le nombre de personnels mis en œuvre selon les tranches horaires. Il est pour nous très clair qu’il existe des tranches horaires à risque, et alors que l’on informe à tout-va sur le risque requin, le risque d’agression à Saint-Pierre la nuit et jusqu’au petit matin est bien réel et pas toujours facile à éviter. Seuls les médias s’en font l’écho …
A tel point que nous avons retenu cette phrase : « Les gens se mettent en position de se faire agresser » …
« Aux parents aussi de jouer leur rôle de prévention »
Oui, mais selon l’ACSP les autorités ont la responsabilité d’adapter leur réponse en fonction du flux de population. On ne peut décemment attirer de plus en plus de population sans mettre les moyens adaptés pour leur sécurité. Là c’est irresponsable incohérent. Du simple bon sens permet de le comprendre.

Police municipale :
Depuis des années, l’ACSP est le seul membre du CLSPD à demander des effectifs supplémentaires pour qu’au moins nos impôts servent à cette police de proximité dont les tâches ont explosé.
L’effectif est de 26 policiers mais avec évidemment un nombre inférieur simultanément en fonction.
C’est insuffisant vu le territoire vaste de la commune (!), vu la multiplicité des tâches (!), avec de plus une trentaine de fêtes qui les mobilisent … des horaires vendredi-samedi jusqu’à 2h du matin + marché forain … sans compter les plaintes de plus en plus fréquentes pour nuisances sonores entre autres …
Publiquement, nous avons encore demandé une augmentation des effectifs en policiers municipaux formés, de préférence à des « petits contrats », ce qui est parfaitement cohérent avec l’augmentation de la population et des tâches dévolues à cette police de proximité.
Prévenir coûte moins cher …

Pour info :
Chiffres 2012 du ministère : http://www.data.gouv.fr/fr/dataset/les-polices-municipales-par-commune
Quel est le ratio policier municipal/par habitant à Saint-Pierre ? De l’ordre de 20/80 000 soit 1/4000
Population environ 85 000 habitants 2014
Comme Saint-Pierre qui est une station balnéaire très attractive, Sainte-Maxime compte 39 agents pour 13 337 habitants, soit un ratio de 1/331 habitants. Puis Cannes (1/358), Enghien-les-Bains (1/380), Fos-sur-Mer (1/415) et Bollène (1/419).
Source : http://www.lagazettedescommunes.com/216729/le-classement-des-100-premieres-polices-municipales-de-france/

Projets Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance (FIPD) et Opération Ville Vie Vacances (OVVV)
FIPD :

- Service prévention médiation de la commune (80 000€) 110 jeunes référencés et environ 35 en schéma de réinsertion professionnelle (difficile de mobiliser certains jeunes, les plus marginaux)
- AFEMAR Association de Terre-Sainte Projet thématique (barque de pêche traditionnelle) 20 jeunes concernés
OVVV : 80 jeunes concernés sur 4 secteurs prioritaires de la ville

2. Vidéoprotection
Cela fait des années que notre demande d’évaluation est restée sans réponse, demande faite à nouveau sous un 3ème mandat de sous-préfet, celui actuel de M. Loïc Armand, après ceux de MM Alain Gérard et Jean-Luc Lhemanne.
Combien de caméras en fonctionnement réel ?
Combien de télé-surveillants et quelle habilitation ?
Stockage des images ?
Contrôle du fonctionnement en accord avec la législation, certifié par qui ?
Combien de délits mis à jour conduisant à intervention, ou solutionnés ?
Coût ?
Donc quelle efficacité et à quel prix ?

Soyons là encore clairs, cette vidéoprotection ne fonctionne pas, c’est « roul a nou » depuis des années sur cette affaire et nous n’avons toujours pas de réponse précise !
Une commission sera mise en place. Un diagnostic doit être réalisé, échéance au 1er semestre 2015 …
Prévues des caméras fixes et mobiles …
Un état des lieux doit être fourni au prochain CLSPD.

3. Coordination police nationale et municipale
Une mise à jour doit être actée en fin d’année pour mise en conformité avec le décret n°2012-2 du 12 janvier 2012- convention annexée au Code de la Sécurité intérieure.

L’ACSP souhaite et demande que la coordination prévoie entre autres points, des référents (titulaire + suppléant(s)) pour une meilleure communication et donc efficacité :
- Une cellule ou 2 référents nuisances sonores, traitant des manifestations publiques (travail en amont), et des nuisances privées, routières (musique, motos …etc)
- Une cellule ou 2 référents Réglementation urbanisme
- Une cellule ou 2 référents Réglementation spécialisée Environnement (lagon etc)
Ceci n’est évidemment pas exhaustif.
Nous souhaitons que les référents (de préférence volontaires) puissent bénéficier d’une formation actualisant leurs connaissances dans les domaines correspondants.

Aucune réponse claire n'est apportée ...

4. Axes de travail et projets 2014

3 projets FIPD
5 projets OVVV
1 action Sécurité routière
Diagnostic Local de Sécurité (DLS) : état des lieux précis des faits d’insécurité
Stratégie Territoriale de Sécurité et Prévention de la Délinquance (STSPD) : réponses à apporter au vu du DLS

Pour l’ACSP,
Eviter l’utilisation de sigles qui ne veulent rien dire pour la population.
Une fois un projet élaboré, désigner un responsable pour suivi, avec compte-rendu semestriel à envoyer par mail à tous les membres du CLSPD.

5. Remarques.
L’ACSP a fourni en main propre au Sous-préfet de Saint-Pierre, au Procureur de la République, à la Police Nationale, à la Police Municipale, un document écrit récapitulant nos demandes.

- Police de proximité et visible : Saint-Pierre ville attractive doit assumer ses responsabilités
- Contrôles au niveau des établissements scolaires (circulation, drogues..), avec présence plus fréquente
- Circulation : jeunes cyclistes qui circulent de nuit, en ville, parfois en sens interdit, sans lumière ou de jour sur les trottoirs à grande vitesse au mépris des personnes qui sortent des boutiques sans se méfier.
- Stationnement illégal et dangereux
Exemple sur les pistes cyclables, exemple des voitures qui stationnent en permanence sur le trottoir du début de la rue Pavé (stationnement interdit) à proximité de l'école Jacques Prévert obligeant les personnes avec poussette et enfants en bas âge à marcher sur la chaussée
- rétablissement de piste cyclable devant hôtel du front de mer
- Contrôles d’alcoolémie au petit matin des week-ends
- Contrôle des normes et niveaux sonores (grosses motos aux pots non homologués, cyclos, voitures boum boum ..)
- Faire respecter la réglementation face aux nuisances sonores en général, pour la santé publique des habitants (animations, zone urbaine, boîtes de nuit …)
- varier les sites d’animation pour ne pas imposer aux mêmes personnes systématiquement les nuisances sonores
- Retour à Saint-Pierre d’une permanence du défenseur des droits, ce qui est d'intérêt général :
- Panneaux intégrés d’informations sur le lagon avec des conseils et points essentiels de la réglementation pour éviter délinquance dans le lagon : l’association Citoyenne se propose pour être partenaire.
- la sécurité physique des personnes en balade sur le front de mer : état lamentable des lattes en bois (il y a des clous qui dépassent), et des escaliers, des barrières absentes etc : un manquement de sécurité passive à la veille de période de vacances scolaires.
- Une cellule Sécurité pour les usagers de la mer :
Le récent drame en mer a démontré un dysfonctionnement dans la procédure de décision et de mise en œuvre des moyens adéquats pour un sauvetage.
L’accident est souvent imprévisible mais il faut en tirer des enseignements. Près de 3h pour que l’hélico intervienne alors que la houle est établie en bord de côte, et la nuit, il y a forcément une amélioration à apporter.

Aucun bateau de la SNSM en état de fonctionnement en période hivernale à Saint-Pierre lors de cet évènement.
Il faut réfléchir à une solution pérenne avec la CIVIS et les utilisateurs de la mer, c’est une question importante de sécurité.

- Compte-rendu écrit complet de la réunion, à envoyer par mail à tous les membres du CLSPD.
- A l’avenir, fournir par mail à l’avance les documents préparatoires, car une réunion se prépare en amont pour une plus grande efficacité.

Tout ceci est encore à compléter, l’investissement des citoyens pour leur ville peut aider à améliorer les conditions pour y vivre … A chacune et chacun d'intervenir puisque c'est l'affaire de tous.

acsp le 30.07.14 à 19:26 dans Saint-Pierre - Version imprimable
- Commenter -

Bienvenue. Rejoignez nous, exprimez vous ! acsp974@orange.fr